Vote Notre-Dame-des-Landes : Communiqués Ensemble! et Parti de Gauche

Communiqué de Ensemble!

Voter non à l’aéroport Notre Dame des Landes

La résistance prolongée au projet, ancien, de construction d’un aéroport à Notre Dame des Landes a contraint le gouvernement à décider de l’organisation d’une consultation limitée aux seul-e-s habitant-e-s de Loire-Atlantique.

L’argument du transfert de Nantes Atlantique ayant fait long feu, les partisans du projet font miroiter le développement économique et les créations d’emplois. En fait, ils en attendent de substantielles profits et retombées financières, ce qui motive le soutien de Vinci, du Medef et des Chambres de commerce Pour cela, ils n’hésitent pas à saccager 1000 hectares de terre agricole, une zone humide et un grand nombre d’espèces protégées.

Ils sont muets sur les coûts réels du nouvel aéroport et l’explosion du coût initial qui grèvera les budgets des collectivités locales et de l’Etat..

Pour la population, l’opacité la plus complète règne sur la réalité du projet d’aéroport soumis à une consultation dépourvue d’un vrai débat démocratique.

Engagé dans l’opposition à la construction de cet aéroport, « Ensemble! » appelle à voter non le 26 juin, non à ce grand projet inutile qui tourne le dos à la transition écologique et destructeur de la biodiversité.

Voter non c’est choisir nos vies contre leurs profits.

Le 23 juin 2016.

Source : Ensemble, 23 huin 2016


Communiqué du Parti de Gauche

NDDL • Dissimulation, mensonges, brutalité :

Valls, le professionnel de la manipulation !

Le Parti de Gauche, représenté par sa coordinatrice Danielle Simonnet et Martine Billard, secrétaire nationale du PG à l’écologie, participera à la conférence de presse organisée ce mercredi 22 juin pour soutenir les opposants à l’aéroport à Notre Dame des Landes.La consultation engagée par le gouvernement est de fait entachée par la dissimulation des données statistiques prétendant un gain économique justifiant le projet, le passage sous silence des améliorations notamment en termes de nuisances qui pourraient être apportées à l’aéroport actuel de Nantes Atlantique, les mensonges sur la soi-disant saturation de l’actuel aéroport et les emplois créés, la brutalité dans la répression et le déni des enjeux agricoles et écologiques.

L’opération de manipulation de M. Valls atteint les sommets dans le choix d’un périmètre de consultation dictée par les sondages.

Pour ce projet d’aéroport, comme pour tout le reste de sa politique et notamment la loi Travail, Valls ne cherche ni à répondre à l’intérêt général ni à écouter le peuple, mais à servir les intérêts privés, spéculatifs sur les hectares qui seraient libérés à Nantes et le lobby du BTP en l’occurrence Vinci.

Peu lui importe la défense de l’agriculture paysanne, de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique.

Dimanche 26 juin, le “Non” doit l’emporter. Quel que soit le résultat de cette votation non décisionnaire, la lutte continuera contre ce projet coûteux, inutile et dangereux. Les échéances électorales présidentielles et législatives devront annuler ce projet : pour défendre l’intérêt général humain qu’est la préservation de notre écosystème, soyons insoumis aux Grands Projets Inutiles et Imposés !

Source : Danielle Simonnet – Co-coordinatrice politique du Parti de Gauche, 21 juin 12016

,