“Ma ville Mâcon” n° 51 : Contribution du Front de Gauche (Chauffage urbain)

Le nombre de signes alloué dans la TRIBUNE de la revue municipale est fonction du résultat aux élections municipales ; ainsi, l’élue Front de Gauche doit s’exprimer en 800 signes.

“POUR MÂCON, L’HUMAIN D’ABORD”

LE CHAUFFAGE URBAIN EST UN BIEN COMMUN, UNE NÉCESSITÉ VITALE NOUS CONCERNANT TOUS

Par nos impôts, nous contribuons au paiement de la facture de chauffage des bâtiments publics. Or, à Mâcon, ce coût est 30 % plus élevé que dans des communes équivalentes. Il est urgent que notre collectivité renégocie à la baisse les tarifs pratiqués par l’entreprise délégataire de ce service public, baisse dont bénéficieront les usagers.

Et pourquoi ne pas étudier la proposition du Front de Gauche : un chauffage urbain en régie publique ? Ainsi, ce que nous payons servira à moderniser les équipements et à développer des sources d’énergies durables plutôt qu’à rémunérer les actionnaires de la multinationale Véolia.

Notre engagement : permettre à tous l’accès à un chauffage moins coûteux et moins polluant.

Ève Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche

Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site

,