Situm : « Les usagers plutôt que les économies »

Les représentants syndicaux des conducteurs de bus du réseau mâconnais tirent à boulet rouge sur les choix du Syndicat Intercommunal des Transports Urbains du Mâconnais Val de Saône.

L’annonce de l’embellie financière du Syndicat Intercommunal des Transports Urbains du Mâconnais Val de Saône (SITUM) a du mal à passer chez les conducteurs de bus. Pour rappel, lors du dernier comité syndical, Georges Lascroux, président du SITUM, expliquait que l’organisme avait réalisé un excédent d’1,4 million d’euros en 2015. Des chiffres inespérés alors que le syndicat affichait des pertes de près de 400 000 € en 2014.

Un trou qui avait conduit le SITUM à voter un avenant synonyme de baisse de la fréquence des bus. Si le président Lascroux expliquait « que cette décision n’avait pas posé de problèmes aux utilisateurs des bus », les représentants syndicaux de Carpostal ne partagent pas cet avis. « Aujourd’hui, certaines correspondances ne peuvent plus être assurées, expliquent Gaston Letanneur et Joanes Myscile. A certaines heures, les bus sont bondés. Quant aux conditions de travail des conducteurs, elles se dégradent. Nos plannings sont difficilement compréhensibles. N’oublions pas que six postes de conducterus ont été supprimés ».

Les représentants syndicaux Carpostal avec Eve Comtet Sorabella

Les représentants syndicaux Carpostal avec Eve Comtet Sorabella Photo Adrien Wagnon

Aux côtés des responsables, Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de gauche, exhorte le SITUM à « faire les bons choix ». « L’objectif du syndicat est de répondre aux besoins des usagers, et non de faire des économies », commente-t-elle. »

Source : Adrien Wagnon, Journal de Saône et Loire, 14 avril 2016

,