Simire à Mâcon : Quand la lutte syndicale gagne !

Pour le “Front de Gauche”, les mobilisations citoyennes et syndicales, surtout unitaires, sont essentielles pour obtenir des avancées sociales ou empêcher la démolition des acquis sociaux. L’exemple de SIMIRE, à Mâcon, le démontre.

La grève illimitée entamée le 19 février (Journal de Saône et-Loire du 19 février 2014) a débouché sur la signature d’un protocole d’accord entre syndicat et direction (Mâcon infos du 21 février 2014).

Cliquez sur l’article pour le lire
14-02-19 Grève SIMIRE JSL

MÂCON : Fin de la grève à SIMIRE
Le Vendredi 21 février 2014

Communiqué

La grève illimitée a été suspendue hier dans la journée
Signature des deux parties d’un protocole d’accord.

Après un mouvement de grève de colère et de mécontentement des salariés, la direction a accepté d’entamer des discussions pour trouver des solutions pérennes pour l’avenir de la société SIMIRE dès la semaine prochaine. Les grévistes, conscients de la gravité ou des difficultés de la société, ont consenti à donner une chance à la discussion pour construire une solution acceptable par les deux parties. Les élus resteront vigilants sur les négociations à venir.
Après 18 heures de grève, un protocole d’accord a été signé.

Le 1er point que les salariés demandaient : 3 semaines de congés en juillet-août ;
2e point, 50% des heures de grève payées ;
3e point, deux réunions par semaine pendant 1 mois pour avancer sur le projet de l’accord qui à été dénoncé en janvier 2013.

 

 

 

 

,