Santé

Elections municipales 2014 à Mâcon
« Pour Mâcon, l’Humain d’abord »

Document du groupe de travail « Santé »

 

En matière de santé nos principes politiques sont les suivants

  • La santé n’est pas une marchandise.
  • La prévention, l’accompagnement sont indissociables du soin.
  • L’accès aux soins doit être facilité pour tous, notamment pour les populations vulnérables.
  • Les parcours de soin doivent être rendus lisibles et transparents aux patients.

Que constatons-nous ?

De très fortes inégalités en France et sur notre territoire

  • 33% des patients ont renoncé à se soigner pour raisons financières en 2013. (Baromètre CSA pour Europ Assistance- 2013)
  • 30 % ne connaissent pas leurs droits. (Sondage LH2-2013)
  • Les catégories sociales les plus basses vivent davantage d’années d’incapacité que les autres pour une espérance de vie plus courte.

Des médecins de moins en moins nombreux à s’installer en libéral

  • 4000 médecins généralistes par an, sortent de formation. Seulement 350 s’installent.
  • 60% des nouveaux médecins sont des femmes.
  • 53 % des jeunes médecins souhaitent être salariés (SOFRES – 06/13)
  • 20 à 30% des médecins mâconnais vont partir en retraite dans les cinq années à venir.
  • Déjà aujourd’hui, des médecins partent mais ne sont pas remplacés. Les nouveaux Mâconnais ne trouvent pas de médecins référents.

Que proposons -nous ?

Au niveau national

  • Abrogation de la loi de 2003 instituant la tarification à l’acte et de la loi Bachelot.
  • Remboursement intégral à 100% des dépenses de santé par la sécurité sociale.
  • Régulation de l’installation des médecins avec une médecine générale renforcée, considérée comme une spécialité.

Au niveau local

  • Un centre municipal de santé pluridisciplinaire, service public de proximité, sera mis en place.
  • Un soutien sera assuré aux associations et structures du secteur sanitaire et médico-social œuvrant sur le Mâconnais : maison de santé du Mâconnais, RésoVal, PASS, PMI, planning familial…
  • Le Maire, président du conseil de surveillance de l’hôpital, orientera les décisions budgétaires pour répondre aux besoins de la population.

Notre projet de centre municipal de santé

  • Dans le cadre de la loi, ce centre s’adresse à toute la population.
  • Il rayonne dans le bassin de vie.
  • Il pratique le tiers-payant.
  • La prise en charge de la personne y est globale et personnalisée.
  • Les personnes bénéficiaires de la CMU (Couverture Maladie Universelle) et de l’AME (Aide Médicale d’Etat), sont totalement prises en charge.

Comment sera-t-il mis en place ?

  • Un diagnostic quantitatif sera établi à partir de données statistiques : il permet d’appréhender les grandes tendances démographiques et la consommation de soins des habitants sur le bassin de vie.
  • Un diagnostic qualitatif sera effectué à partir de rencontres avec les professionnels de santé et des personnes ressources (associations de patients, médecine scolaire, agents du Centre Communal d’Action Sociale, des centres sociaux, éducateurs, etc.) permettant de saisir les ressentis sur les priorités sanitaires locales.
  • Ce projet sera co-élaboré et co-construit avec la population et les professionnels de santé : rencontres avec les habitants et les professionnels afin de rassembler leur point de vue en terme de santé. Les questions suivantes seront mises en débat :
  • Lieu d’implantation du centre de santé
  • Salariés du centre : médecin(s), médecins spécialistes, autres personnels de santé, sociaux ou administratifs
  • Partenariats
  • Budget et besoin annuel de financement,
  • Organisation : plages horaires, gardes, suivi individualisé de l’usager et de ses droits.

Quel est le coût d’un centre municipal de santé ?

  • Le centre de santé ne vise pas la rentabilité mais l’efficacité sociale.
  • Les patients fidèles en médecine générale en centre de santé ont une dépense moyenne moindre de 35 % par rapport à une population générale. (Etude Epidaure)
  • Meilleur suivi des maladies chroniques.
  • Prescriptions moins coûteuses.
  • Réduction du nombre d’hospitalisations inappropriées.

On peut consulter l’étude Epidaure

Plusieurs centres municipaux de santé ont été mis en place récemment : Pierre-Bénite 69, La Ferté Bernard 72, Grigny 69

© Front de Gauche du Mâconnais | L'humain d'abord