Remerciements et projets du Front de Gauche de Mâcon

Communiqué de presse d’Eve Comtet Sorabella
suite à l’élection municipale du 23 mars 2014

Madame, Monsieur, je m’adresse à vous au nom de l’ensemble des colistiers de notre projet politique « Pour Mâcon, l’Humain d’abord ».

Pour la première fois à Mâcon, le Parti de Gauche, le Parti Communiste Français ainsi que des citoyen(ne)s sans appartenance partisane ont été en mesure de présenter une liste Front de Gauche au suffrage aux habitant(e)s de Mâcon et des communes associées ; c’est une grande satisfaction.

Proposer un projet politique municipal Front de Gauche, c’est montrer que localement comme nationalement, nos valeurs se matérialisent dans des initiatives concrètes, (par exemple le centre municipal de santé, la régie communale ou communautaire de l’accès et du traitement de l’eau, le chauffage collectif). Voici des mesures qui ont un effet positif immédiat sur le pouvoir d’achat des habitants.

Nous avons fait une belle campagne et de belles rencontres. Nous remercions les citoyens qui, par leur voix, montrent que notre projet est porteur d’initiatives adaptées aux besoins des habitant(e)s de Mâcon et de son agglomération. En effet, nos électrices et nos électeurs l’ont bien compris, la CAMVAL, aussi, doit être un territoire de coopération, de solidarité et de partage des richesses.

Pour certains candidats, la politique s’arrête pendant la campagne pour reprendre de plus belle au soir des résultats ; je pense ici à M. Courtois, qui s’est bien gardé d’afficher clairement son étiquette politique UMP sur sa propagande électorale.

Pour le Parti Socialiste, certain que cette élection n’était qu’un enjeu local, la déception est grande et le député Thévenoud dit aujourd’hui que c’est « un message national adressé par la population », il en « appelle à un rééquilibrage de la politique gouvernementale en faveur des quartiers » (interview publiée dans Mâcon info le 24/03/2014). C’est l’aveu de l’échec du PS et la reconnaissance que c’est bien notre projet politique qui est à gauche.

Pour nous, Front de Gauche, les jours et les semaines qui viennent vont être riches de nouvelles rencontres. A commencer par lundi 24 mars à 20h, salle Gambetta, où nous donnons rendez-vous à nos électrices et électeurs pour :

  1. Faire le bilan de la campagne.

  2. Préparer et organiser les futures mobilisations citoyennes.

Dans la continuité de ce que nous avons construit localement depuis 2009, avec le souhait de voir s’impliquer les citoyennes et les citoyens dans la réflexion et l’action politique locale comme nationale, notre démarche démocratique et citoyenne se prolongera. Ce projet, « Pour Mâcon, l’Humain d’abord », est le projet des habitant(e)s de Mâcon. Le Front de Gauche, aura à cœur de faire vivre les propositions qui le composent en invitant, dès le mois d’avril, les citoyen(ne)s à venir nous rejoindre à nos assemblées citoyennes.

Nos adversaires vont continuer de voter ou soutenir des lois injustes, privilégiant encore ceux qui en ont le moins besoin, à savoir les entreprises transnationales au détriment du tissu économique local, la finance mondiale et les banques qui nous asphyxient aux dépens des collectivités locales.

Pour contrer cela, nous invitons tous les citoyens à participer en nombre à « la marche nationale contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses » le 12 avril 2014 à Paris. Pour ce faire nous organisons un transport collectif.

Pour la liste du Front de Gauche « Pour Mâcon, l’humain d’abord », le 24 mars 2014.

,