Nuit debout à Mâcon

“Nuit debout” tous les jeudis

à partir de 18 heures 30, Place St Pierre

Les informations sur “Nuit debout” à Mâcon sont classées des plus récentes aux plus anciennes.

Page Facebook, Nuit Debout Mâcon, et site internet.


 
16-06-04 Nuit debout JSL

Source : Journal de Saône-et-Loire, 4 juin 2016


Compte rendu Nuit Debout Mâcon du 22 avril

Nous nous sommes rassemblés, dès 18 heures sur la place St Pierre.
Certains, pris par leurs obligations, n’ont pu s’attarder trop longtemps. D’autres nous ont rejoints en cours de route. Mais une vingtaine de personnes se sont mobilisées.
Après la lecture du compte rendu, les échanges ont commencé.
Le lieu de rencontre a été discuté, et l’ensemble des présents valide le lieu.
Le jour et l’heure des rassemblements conviennent ils ? Les avis divergent. Cependant, pour la semaine prochaine, il est convenu que le rassemblement Nuit Debout Macon aura lieu le jeudi 28 avril, à partir de 17 heures, après la Manifestation contre la Loi Travail, toujours Place St Pierre.

C’étaient les vacances scolaires, mais s’est posée la question de comment mobiliser les jeunes. Elodie et Pauline créent la commission COMMUNICATION . Bravo à elles ! Elles préparent des petits « bandeaux » et vont contacter les lycéens et étudiants (IFSI, IUFM – je n’ai pas retenu le nouveau nom !- etc…

Il est évoqué qu’il faut mobiliser les jeunes et ne pas décider à leur place, que cela les concerne. Cependant les moins jeunes, les plus âgés, nous sommes tous autant concernés et avons tous notre mot à dire sur ce que nous souhaitons !

Il est proposé de venir au prochain rassemblement avec des textes ou autres pour introduire un débat.

Des thèmes sont d’ores et déjà proposés :
Ecologie
Egalité sociale
Milieu éducatif
La notion de travail
L’Europe et les barbelés
L’accès aux soins
L’accès à la culture
L’accès au logement

Nous vous attendons donc, encore plus nombreux au prochain rassemblement !


 

Une petite réunion entre amis c’est, pour l’instant, la réalité du mouvement à Mâcon

Quelques activistes du brainstorming se sont retrouvés sur les marches de l’église Saint Pierre. Vendredi dernier, cinq personnes avaient répondu à l’appel d’Isabelle, malgré une petite pluie fine et avaient décidé de se retrouver ce vendredi 22 avril sur la place Saint-Pierre qui rassemble un peu plus de monde, mais les Mâconnais peuvent certainement mieux faire…
NUIT_DEBOUT_MACON3 Mâcon infos
Isabelle insiste : « c’est une réunion tout à fait pacifique, se saisir des lieux publics pour pouvoir se poser et échanger librement ». Eric dira : « c’est une façon de redonner du pouvoir aux citoyens, de parler, de discuter, de prendre des décisions, de les faire remonter, de ne pas se laisser faire, de ne pas suivre constamment le troupeau… » Catherine : « pour moi, l’idée c’est effectivement que les citoyens s’emparent de la chose publique au-delà des urnes qui sont, de toute façon, pré formaté et ici, on pourrait échanger sur de nombreux sujets qui ne sont pas forcément abordés par les politiques qui sont sensés nous représenter… »

Isabelle, reprenant la parole, a lu le compte-rendu de la précédente agora : « Pour certains il sera difficile de mobiliser sur Mâcon, particulièrement les jeunes. Il est noté également qu’il est dommage de disperser les mobilisations alors qu’il se monte sur Cluny le même mouvement… nous convenons de fixer une nouvelle date de rencontre : ce sera ce vendredi 22 avril à 18h, toujours place Saint Pierre. Il est prévu également que chacun réfléchisse à des thèmes qu’il souhaite soumettre à une réflexion collective. Geoffroy propose d’ouvrir un site « nuit debout Mâcon ».

Et une question qui revient : la mobilisation des jeunes… quel serait le moment le plus approprié pour les inviter aux débats ? Mercredi, jeudi, samedi ? La question n’est pas tranchée, mais tous s’accordent sur l’importance de leur participation. Hormis les lycées, il y a tout de même des établissements d’études supérieures à Mâcon : l’ESPE (anciennement IUFM), l’IFSI (école d’infirmiers-ères), l’école, sans compter les structures professionnelles et privées. D’après les statistiques, c’est plus de 1 200 élèves concernés. Reste qu’aujourd’hui, c’est les vacances !

Tout cela pose le problème de la communication. C’est donc décidé : création d’une commission « COM » ! Élodie sera aux manettes… Une autre difficulté a pointé son nez : pour organiser une « manifestation » sur la voie publique il faut la déclarer en préfecture et pour cela il faut que ce soit fait par 3 personnes… Déjà, là, on touche à la spontanéité du mouvement et à la liberté de rassemblement sur un lieu public par essence même. L’Agora, peut-elle être considérée comme étant une manifestation ? Jean-Patrick Courtois, maire de la ville, s’est déclaré, dans nos colonnes du 22 avril, favorable à ce type d’échange citoyen. Voilà qui éclaire favorablement la suite à donner au mouvement.

Les échanges ont démontré que l’info doit circuler notamment sur Facebook. Un site est à disposition : « nuit debout macon ». L’autre solution : être attentif, sur MâconInfos nous passerons l’info.

Aparté : Un confère journaliste indépendant a dénoncé l’ostracisme des journalistes, reporters et photographes à Paris et à Lyon, à l’occasion des rassemblements « Nuit Debout ». N’oublions pas que des journalistes donnent leur vie, de par le monde, tous les jours pour relayer l’information. N’oublions pas « CHARLIE ».

Source : Gilles Lalaque, Mâcon infos, 23 avril 2016
Photo de Une : Mâcon infos


NUITDEBOUTMACON_Copier
C’est la photo choisie pour illustrer le mouvement ici : un élan Nuit Debout s’est initié à Mâcon la semaine dernière et inaugure son deuxième temps d’échanges et de réflexions en place publique ce soir à partir de 18 heures, place Saint-Pierre. Il est rappelé que ce mouvement est un mouvement pacifique et respectueux de la parole de chacun. L’idée première est de faire vivre une place de Mâcon, comme dans de nombreuses villes de France désormais : une façon sereine de se réapproprier certains débats dans l’espace de vie publique, les uns avec les autres, dans l’exercice de sa citoyenneté.
Nuit Debout Mâcon invite tous les citoyens à venir participer.

Source : Mâcon infos, 22 avril 2016


 

Nuit debout débarque, peu de participants

« Il n’y avait rien sur Mâcon. J’avais envie de lancer le mouvement », confie Isabelle, une Mâconnaise, à l’origine, avec cinq autres citoyens de l’arrivée de Nuit debout, place Saint-Pierre, dans la ville préfecture. Une quinzaine de personnes était rassemblée vendredi soir, peu avant 20 heures. Le mouvement a débuté à 18 heures.

Source : Journal de Saône-et-Loire, 22 avril 2016


NUIT DEBOUT A MÂCON : Le maire de Mâcon se déclare favorable à ce rassemblement citoyen

Interrogé par nos soins sur le mouvement Nuit debout à Mâcon, Jean-Pierre Courtois, maire de Mâcon, estime normal que la place Saint-Pierre, devant l’Hôtel de Ville, soit utilisée par les participants à cette première Nuit Debout mâconnaise. Il n’était pas au courant de cette initiative, qu’il considère quand même comme positive : « La place Saint-Pierre ressemble tout à fait ce que les Grecs appelaient l’agora, ce n’est pas quelque chose qui me choque. Que des gens qui viennent, réfléchissent à l’avenir, à la démocratie ne peut être qu’une bonne chose et moi, personnellement, je n’y vois aucun inconvénient, bien au contraire. »

Le rassemblement qui devrait débuter à 18h00 ce vendredi 22 avril est une deuxième édition après un premier essai.

La place Saint-Pierre est l’endroit où souvent des manifestations s’organisent à Mâcon, comme c’est le cas de la marche contre la misère, ou le moment de recueillement après les attentats de Charlie Hebdo.

Source : Cristian Todea, Mâcon infos, 22 avril 2016


Je vous propose, demain vendredi 15 avril à 18 heures, première rencontre pour instituer à Macon une « Nuit Debout ».

Je ne pense pas que l’on soit très nombreux mais nous pourrions réfléchir pour installer ce mouvement sur Mâcon.

Je vous donne donc rendez vous place St Pierre, à Macon.

Merci de me dire si vous pensez être présent, ne serait ce qu’un petit moment.

Amicalement
Isabelle Amat

,