Nuit debout à Chalon (08/04/16)

NUIT DEBOUT A CHALON

Appel lancé sur les réseaux sociaux pour le vendredi 8 avril, à 19h, place de la mairie.

Le code du travail et la pollution, les Goodyear et Notre‑Dame‑des‑Landes, c’est un seul et même combat : contre l’oligarchie.

« On le sait, désormais : ils iront jusqu’au bout.
Ils raseront les forêts. Ils videront les mers des thons, des baleines, des sardines. Ils pressureront les roches. Ils feront fondre les pôles. Ils noirciront l’Alaska. Ils réchaufferont l’atmosphère jusqu’à ébullition. Ils nous vendront un air coté en Bourse. Ils affameront des continents.
Ils sauveront les banques avec nos retraites. Ils solderont les routes, les îles, les jardins publics au plus offrant. Ils spéculeront sur nos maisons, notre santé, notre éducation. Ils mettront, à force de stress, la moitié des travailleurs sous antidépresseurs – et l’autre moitié au chômage.
Ils lèveront des impôts sur nos égouts, nos chaussettes, notre haleine – plutôt que de toucher à leurs bénéfices. Le doute n’est plus permis : qu’on les laisse faire, et tout ça ils le feront.
Voilà leur programme pour préserver leurs privilèges, leurs dividendes, leurs jets privés, pour se bâtir des ghettos sociaux, sécuritaires, climatiques.

Mais les laissera-t-on faire ?
Voilà trente ans que, d’un gouvernement à l’autre, ils répètent les mêmes recettes.
Voilà trente ans qu’ils nous demandent , de « nous adapter », de « nous moderniser ».
Voilà trente ans qu’ils flexibilisent, compétitivent, précarisent, tempartiellisent…
Avec quel résultat ? Un chômage toujours plus de
masse. Et des patrons malpolis, qui ne disent jamais « merci » !

Au-delà de la dernière contre-réforme, c’est de toute cette histoire qu’il faut tourner la page.
On a décidé, à partir d’un collectif informel, de se réapproprier la parole politique et citoyenne.
Nous voulons un autre monde, d’autres mondes résolument au service dela vie et de l’humanité.
Nous occuperons l’espace public pour le rendre à la parole de toutes celles et tous ceux qui refusent la fatalité d’un avenir précarisé, pollué, inégalitaire.
Nous occupons une place, un lieu. On se fait des concerts pour la bonne humeur. Et aussi, surtout : on cause. On essaie d’inventer un truc, un point de fixation des espoirs et des luttes.

Vendredi 8 avril, à 19h, place de la mairie
NUIT DEBOUT A CHALON

Buffet partagé, apporter quelque chose à grignoter ou à boire, votre chaise, votre tabouret, votre coussin, votre plaid, vos idées, vos envies, vos désirs, votre colère, votre espoir, vos rêves, votre instrument de musique, votre voix, ….

Source : Laurent Guillaumé, info-chalon, 7 avril 2016

Non au monde du fric et à la loi travail…. du panama papers au Tafta∕Ceta…
on n’en veut pas de ce monde là …

Après un premier rassemblement vendredi soir (08/04) à Chalon, jusqu’à une heure du matin, une nouvelle Nuit debout sera organisée ce samedi (09/04) à partir de 19 heures, place de l’Hôtel-de-Ville. Le nombre de manifestants (une soixantaine vendredi soir) devrait grimper…

Debouts, une bonne partie de la nuit

Une grosse soixantaine de personnes se sont retrouvées ce samedi soir, place de l’Hôtel-de-Ville à Chalon, pour la deuxième Nuit debout. Un rassemblement de contestation, où convivialité et débats étaient au rendez-vous. Une troisième Nuit debout pourrait avoir lieu ce dimanche soir (10/04).

Le mouvement Nuit Debout à Chalon continue tous les soirs à 19h place de l’Hôtel de Ville, on cherche des volontaires afin de rassembler un maximum de gens. On a aussi besoin de matériel: bâches, matériel de sérigraphie (écrans, encre, raclettes, émulsion photosensible, …), papier, carton, tables, nourriture (végétarienne si possible), … et surtout des musiciens, chanteurs, poètes, etc pour animer le rassemblement. Nous comptons sur votre solidarité.

Source : Laurent Guillaumé, info-chalon, 14 avril 2016