Arrêter la centrale nucléaire du Bugey (manifestation à Mâcon)

L’article de Mâcon infos a été complété par des liens utiles.

Lire, d’un point de vue plus général, les billets de Jean-Luc Mélencon sur le nucléaire : Le nucléaire et la catastrophe Hollande, Le nucléaire détruit EDF, « Il faut sortir du nucléaire » (vidéo), L’arnaque nucléaire de François Hollande.

Lire aussi l’article de Claude-Marie Vadrot “Tchernobyl: 30 ans plus tard, l’impossible bilan”, Politis, 22 avril 2016

Ecouter sur France Culture le dossier Tchernobyl, catastrophe durable.

La Coordination Stop Bugey de Mâcon demande

l’arrêt immédiat de la centrale du Bugey

Des associations nous interpellent, c’était le but ce samedi au marché de Mâcon et au rond-point François Mitterrand.
ANTINUCLEAIRE_MACON.jpg

« Nos gouvernements semblent tétanisés », affirment les militants écologistes. Le « lobby » décide. Nos voisins suisses, allemands, luxembourgeois sont très inquiets à la vue de nos vieilles centrales. L’Autriche, dans sa constitution, interdit l’emploi du nucléaire. La ville de Genève vient de porter plainte contre la France pour mise en danger de la vie d’autrui…
16-04-23 Manif antinucléaire Macon infos1

Mâcon, Genève même combat : arrêt immédiat du Bugey. « Nous sommes à 60 kms et c’est l’une des plus vieilles centrales françaises. Déjà, en 1984, la centrale a frôlé la fusion du cœur du réacteur N°5 suite à une perte d’alimentation électrique (un comble !). Aujourd’hui, cette centrale est encore plus dangereuse, car elle est vieille, fissurée et usée. Le réacteur N°5 est actuellement à l’arrêt pour défaut d’étanchéité de son enceinte de confinement de la radioactivité. »

Favoriser les fournisseurs d’énergies renouvelables

Le coût d’une catastrophe nucléaire est officiellement estimé de 400 à 760 milliards d’€uros… Pourquoi la France s’évertue, s’entête, à prolonger ces centrales obsolètes plutôt que d’investir massivement dans de nouvelles sources de productions de type renouvelables ?

Déjà AREVA et EDF empilent les dettes et c’est nous qui payons puisque l’état est actionnaire à 80%. (3 milliards injectés hier !)

La coordination rappelle qu’il y a des alternatives à EDF : des fournisseurs d’électricité renouvelable. Enercoop, Enalp, Lampiris, Planète Oui, Comparaison possible sur énergie-info, ce que, par ailleurs, préconise également l’UFC Que Choisir.
16-04-23 Manif antinucléaire Mâcon infos Fournier Comtet Sorabelle

Philippe Fournier, coprésident d’Attac Mâcon, et Eve Comtet Sorabella,
élue municipale Front de Gauche

De nombreux passants ont bien voulu échanger avec les militants. Ce fut le cas de Bernard Vincent et de sa compagne Marbela avec leur fils Balthazar, bien connu des Mâconnais.
DSC_0004.jpg
Il nous a confié qu’ils se sont engagés dans un nouveau défi : Le triathlon de Bourg-en-Bresse du 29 mai ! Natation, 40 kms en tandem avec leur fils Balthazar dans la remorque, clôturé par 10 kms à pieds en poussant la carriole de Balthazar. Une aventure permise grâce à l’association des familles des traumatisés crâniens de l’Ain (AFTC Ain : 12 Rue du Peloux – CRLC – 01000 Bourg-en-Bresse).

Sur ce sujet, une excellente émission est en podcast sur France culture radio, et des commentaires du livre d’Yves Lenoir, président des « Enfants de Tchernobyl Belarus » sur le nucléaire. « Le nucléaire… une faillite totale ! » clamaient les militants.

Source : Gilles Lalaque, Mâcon infos, 24 avril 2016
Photo de Une : Mâcon infos


 

Une action antinucléaire au milieu d’un rond-point

Parfois en combinaison de protection nucléaire, des citoyens qui militent pour la fermeture de la centrale du Bugey, dans l’Ain, ont organisé samedi une “manifestation rond-point” dans la zone sud de Mâcon.

Une dizaine de militants antinucléaire a participé à une « manifestation rond-point » pacifique samedi, du milieu de la matinée jusqu’en fin d’après-midi, au giratoire François Mitterrand, dans la zone sud de Mâcon. Des tracts ont également été distribués sur le marché de la ville et devant un commerce bio.

L’action s’inscrit dans le cadre de deux anniversaires : “les trente ans de Tchernobyl et les cinq ans de Fukushima, détaille Guy Lereuil, membre du collectif Stop Bugey. On fait une relation avec l’état de vieillesse de la centrale du Bugey, la deuxième plus vieille de France.”

Source : Journal de Saône-et-Loire, 23 avril 2016

,