« Ne tuons pas l’espoir à gauche !! » (Marie George Buffet)

Voir la vidéo ICI

 
L’ancienne candidate du parti communiste français à l’élection présidentielle, invitée lundi dans Politique matin, a réagi à la décision des cadres communistes de ne pas accorder leurs soutiens à la candidature de Jean-Luc Mélenchon en 2017. « Il faut que se lève une alternative à gauche ! (…) Elle ne peut pas passer par ajouter encore un candidat au candidat qui existe déjà à gauche !! »

La députée communiste de Seine-Saint-Denis a vivement rejeté l’idée d’une candidature communiste à l’élection présidentielle de 2017. Elle en appelle aux 50 000 à 70 000 adhérents du Parti communiste français : « Tout militant communiste qui se bat depuis des années comme moi pour changer la vie des couches populaires, devrait se poser cette question. Comment je peux créer cette alternative à gauche ?? En 2012, lorsque nous nous sommes rassemblés dans le Front de gauche, le Parti communiste n’a pas disparu, bien au contraire !« , juge Marie-George Buffet.

« Est-ce que l’intérêt, aujourd’hui, pour une militante ou un militant communiste, c’est de porter la voix du PC ?!! Ou est-ce que c’est de répondre aux souffrances et aux besoins populaires, en se donnant les moyens de créer une alternative à gauche ?! Je ne peux pas penser que l’on va mettre l’intérêt partisan devant l’intérêt, notre idéal : changer la vie changer les choses… »

Mélenchon, « il a fait une connerie en partant tout seul ! »

L’ancienne secrétaire national du PCF est également revenue sur la décision de Jean-Luc Mélenchon de partir tout seul et sans concertation avec ses alliés communistes à l’élection présidentielle de 2017. « Ils ont raison ! Il a fait une connerie en partant tout seul ! D’accord, on va l’acter une fois pour toute ! Et on va le répéter encore des mois et des mois ça ?!! »

Marie-George Buffet espère des discussions et un futur accord avec la « France insoumise » de Mélenchon. « On a commencé à parler des législatives. Parlons ! Discutons ! On va peut-être s’engueuler sur quelques points ! Tant pis, ce n’est pas grave. L’essentiel, c’est qu’on sorte de cette période électorale, présidentielle et législative, avec de nouveau un espoir à gauche. Cet espoir on ne peut pas l’attendre du Parti socialiste ! »

A l’issue, samedi, du congrès du Parti communiste français le président du groupe GDR (députés communistes et d’Outre-Mer à l’Assemblée nationale), André Chassaigne, a fait acte de candidature après le vote désavouant la ligne de Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF, en faveur d’un soutien au leader de la « France insoumise ». « Moi, je soumettrai ma disponibilité au Conseil national« , a assuré André Chassaigne au micro de LCP.

Une possibilité d’une candidature en 2017 du président de groupe des députés communistes qui va à l’encontre du souhait de Marie-George Buffet. « La question ce n’est pas l’individu ! La question c’est est-ce qu’on ajoute une candidature à d’autres candidatures, ou est-ce qu’on s’unit pour créer une alternative à gauche ? Ne tuons pas l’espoir ! Ne tuons pas l’espoir ! »

La réunion de groupe des députés GDR, mardi, promet d’être animée.

Source : Vincent Kranen, LCP, 7 novembre 2016