“Mâcon notre ville” n° 9 : Metso et Gautriats : même combat !

Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site.

Le nombre de signes alloué dans la TRIBUNE de la revue municipale est fonction du résultat aux élections municipales ; ainsi, l’élue Front de Gauche doit s’exprimer en 800 signes.

“POUR MÂCON, L’HUMAIN D’ABORD”

METSO ET GAUTRIATS : MÊME COMBAT !

Quel est le point commun entre les salariés de Metso risquant d’être licenciés et les habitants des Gautriats n’obtenant pas l’amélioration de leurs conditions de vie ? Tous sont victimes d’une politique dont le maire de Mâcon est l’un des rouages.

Un maire qui affiche de la compassion pour ceux qui vont perdre leur emploi mais qui a refusé de voter la loi qui aurait interdit les licenciements boursiers.
Un maire qui, en conseil municipal, fait mine d’écouter mais ne répond pas aux demandes d’amélioration des logements sociaux ou d’accès aux commerces et services.

Pour le Front de Gauche, la première qualité de l’élu après la probité, c’est la cohérence : défendre les intérêts des salariés pour maintenir l’emploi local ; renforcer les services publics et les aides aux politiques de la ville pour lutter contre l’austérité.

Ève Comtet-Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche
www.pourmaconlhumaindabord.fr

,