“Mâcon notre ville” n° 4 : Chauffage urbain : le choix du service public

Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site.

Le nombre de signes alloué dans la TRIBUNE de la revue municipale est fonction du résultat aux élections municipales ; ainsi, l’élue Front de Gauche doit s’exprimer en 800 signes.

“POUR MÂCON, L’HUMAIN D’ABORD”

CHAUFFAGE URBAIN : LE CHOIX DU SERVICE PUBLIC

En tant qu’élue du Front de Gauche, j’ai voté contre le projet de délégation de service public de chauffage urbain à l’entreprise privée cofely. En effet, pour le Front de Gauche, la meilleure solution est la régie publique. C’est le moyen le plus sûr de garantir une baisse des tarifs durable, une diminution des pollutions et un contrôle citoyen des installations.

Certes, l’annonce, dans l’immédiat, d’une économie de 30 % sur les factures
peut paraître intéressante mais rappelons-nous les lourdes factures du précédent délégataire Smadec-Veolia.

Changer de délégataire en conservant les mêmes logiques économiques de rentabilité au profit des actionnaires risque fort à termes de produire les mêmes effets.

Ève Comtet-Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche
www.pourmaconlhumaindabord.fr

,