Conseil municipal (20/06/14) : Pourquoi des candidats Front de Gauche aux sénatoriales

Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site

Pourquoi la liste Front de Gauche a-t-elle présenté des candidats ?

Nous avons présenté des candidats pour l’élection des délégués supplémentaires en vue des élections sénatoriales du 28 septembre 2014

• d’abord parce qu’il y a dans cette ville 814 électeurs qui ont fait confiance au Front de Gauche pour conduire une bataille politique en faveur de l’Humain d’abord,

• ensuite parce que nous voulons montrer clairement que nous ne ferons pas liste commune avec les socialistes aux sénatoriales car ils conduisent, au gouvernement comme au parlement, des politiques ultralibérales de soumission au MEDEF et à l’Europe des oligarques,

• aussi parce que le Front de Gauche au Sénat comme à l’Assemblée nationale a montré son utilité en empêchant des mauvais coups d’être portés aux salariés, parvenant à mobiliser à l’occasion des majorités contre des textes de lois iniques,

• enfin, parce que, à Mâcon, l’expression de l’opposition est muselée par des pratiques dignes des Républiques bananières, menées par le Maire et sa majorité qui pousse aussi loin que possible le caractère antidémocratique du Code des Collectivités Territoriales.

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche
A noter : Si la proportionnelle s’était appliquée en fonction du nombre de suffrages exprimés aux élections municipales le Front de gauche aurait trois grands électeurs et un suppléant.

—————————–

Compte rendu de Mâcon infos, le 20 juin 2014

Le conseil municipal a été réuni ce vendredi soir pour élire les grands électeurs qui se prononceront pour les élections sénatoriales
Simple formalité, mais obligatoire. Le conseil a donc désigné l’ensemble des grands électeurs qui participeront au scrutin des sénatoriales au mois de septembre, et pour lequel Jean-Patrick Courtois, actuel sénateur et vice-président du Sénat, a renouvelé sa candidature, annoncée au soir des élections municipales.

A Mâcon, il fallait désigner 27 personnes dont 7 délégués, les autres étant suppléants. Quatre listes étaient présentées : “Mâcon passionnément” soutenue par le sénateur-maire, “Mâcon c’est vous” soutenu par le conseiller socialiste Jacques Boucaud, la liste “Front de gauche” et la liste “Macon Bleu Marine”.

Sans surprise, seule la liste Mâcon c’est vous a obtenu deux suppléants, les autres sont issus de la liste Mâcon passionnément. Jacqueline Falconnet, Jean Berthaud, Claudette Marlin, Daniel Georges Emile Gaillardon, Laure Guittard, Bernard Delaye et Nathalie Barbier ont été élus délégués. Précisons que l’ensemble des membres du conseil (39) sont élus automatiquement. Mâcon compte donc 46 grands électeurs.
R.B.

————————–

Compte rendu du Journal de Saône-et-Loire

SÉNATORIALES
Sept grands électeurs de plus à Mâcon
le 21/06/2014 | Johan Bozon

Réunis ce vendredi soir, les élus du conseil municipal mâconnais devaient voter pour élire sept délégués supplémentaires. De futurs grands électeurs aux sénatoriales de dimanche.

Le 28 septembre prochain, les grands électeurs de Saône-et-Loire seront invités à se prononcer pour les élections sénatoriales.

Parmi eux figureront automatiquement les trente-neuf conseillers municipaux mâconnais mais également les trois remplaçants désignés par Jean-Patrick Courtois, Christine Robin et Gérard Colon, déjà assurés d’une place d’électeur par leurs mandats de sénateur et de conseillers régional et général.

Ce vendredi, conformément à la loi, le conseil mâconnais devait toutefois élire sept nouveaux délégués (deux pour Mâcon par tranche de 800 habitants au-dessus de 30 000, trois pour la commune associée de Sennecé-lès-Mâcon, un pour Loché et Saint-Jean-le-Priche) mais aussi vingt suppléants.

Quatre listes, émanations de celles représentées dans l’assemblée municipale devaient ainsi être départagées à la proportionnelle.

Avec 34 voix sur 39, c’est celle soutenue par le sénateur maire UMP Jean-Patrick Courtois (candidat à sa succession) qui est arrivée en tête, empochant de ce fait les sept nouvelles places de grand électeur et dix-huit de suppléants.

Avec 4 voix, la liste Mâcon, c’est vous (du groupe d’opposition de Jacques Boucaud) obtient deux places de suppléant. Et avec un vote chacune, les liste Front de gauche et Mâcon bleu marine repartent bredouilles.

Les sept nouveaux grands électeurs se nomment Jacqueline Falconnet, Jean Berthaud, Claudette Marlin, Danielle Gaillardon, Laure Guittard, Bernard Delaye et Nathalie Barbier.

L’intégralité du compte rendu du conseil municipal sur le site de la mairie

,