Les syndicats de CarPostal dénoncent l’avenant du Situm

Les syndicats de CarPostal s’opposent
à la réorganisation des transports en commun

Les représentants des syndicats du personnel de CarPostal Mâcon (CFTC et CFDT) dénoncent un manque de consultation sur les mesures annoncées.

SITUM CarPostal2 Mâcon infosIci, avec Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale du Front de Gauche et déléguée SITUM au titre de la CAMVAL qui a voté contre cet avenant.

Des mesures inscrite dans un avenant qu’ils voient comme la source de multiples problèmes pour les salariés, mais aussi pour les usagers des transports en commun.
Les syndicats demandent le soutien des Mâconnais avec une pétition (ici) et envisagent une grève à la fin de ces vacances scolaires s’ils ne trouvent pas un compromis sur leurs revendications avec le Situm, l’autorité organisatrice des transports en commun sur le Mâconnais Val de Saône. Au centre des mécontentements : l’introduction d’une navette gratuite à Mâcon sur un trajet en centre ville (de Saint Clément au Cinémarivaux) à partir du mois de juillet.

SITUM trajet navetteDans cet avenant, le plan de circulation de la future navette gratuite pour le centre ville de Mâcon

Cette ligne gratuite est considérée comme génératrice de licenciements (6 emplois en CDI, un poste d’agent d’encadrement) et de perturbations des horaires d’autres lignes (A, C1, C2, E et même du transport à la demande) avec une réduction de véhicules et, par conséquent, des délais d’attente plus longs.
SITUM CarPostal1 Mâcon infos
Les leaders syndicaux parlent d’une hausse de 22% de la fréquentation des transports en commun sur Mâcon en 2014, tendance qui risque de se renverser suite à des plus longs délais d’attente. Ils critiquent aussi « l’annulation du renouvellement de 10 véhicules » et l’introduction pour la navette gratuite d’un « véhicule polluant ».
SITUM CarPostal3 Mâcon infos

“Le 20 janvier 2015, le président de Situm, Georges Lascroux a proposé un avenant qui a été voté par le Comité du Syndicat Intercommunal des transports urbains du Mâconnais Val de Saône et qui prévoit une série de mesures « d’optimisation de l’offre de transport » due au contexte budgétaire contraint. Nous dénonçons ce texte.”

Le conseil du Situm est composé de 28 délégués issus des conseils municipaux des communes membres et désignés par eux pour les représenter avec une prépondérance des représentants de Mâcon. La principale ressource financière du SITUM provient du Versement Transport (VT), qui est une contribution des employeurs, publics comme privés, de plus de 9 salariés, assise sur les salaires.

Source : Cristian Todea, Mâcon infos, 25 février 2015

,