“Les retraités veulent rester mobilisés”

Le gel des pensions au cœur des tensions

Près de 400 retraités manifestants mardi dernier dans les rues de Chalon, et 30 000 sur toute la France. Ils étaient 25 000 le 3 juin, quatre mois plus tôt, à battre le pavé avec vigueur dans la capitale. « Les retraités se font entendre, car ils sont de plus en plus nombreux à souffrir d’une baisse constante de leur pouvoir d’achat, après 18 mois sans revalorisation », dénonce Michel Maillet, membre du syndicat CGT Retraités 71.

« Rattrapage immédiat pour tous les retraités, revalorisation des pensions et des retraites complémentaires indexées sur les salaires moyens, minimum retraite égal au Smic pour une carrière complète, relèvement des pensions de réversion à 75 % de la retraite initiale, rétablissement de la demi-part pour le calcul de l’impôt sur le revenu, financement pérenne dans le cadre de la Sécurité sociale de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et son élargissement aux Ehpad », figurent parmi les mesures prônées par le syndicat pour défendre les retraités.

« Tout cela devient préoccupant. Mais on sent que les retraités veulent rester mobilisés : ils ne s’arrêteront pas là », assure le syndicaliste CGT.

Source : Journal de Saône-et-Loire, 5 octobre 2014

,