Elections européennes : Lutter contre les délocalisations

On nous fait croire que notre force de travail coûte trop cher! Pourtant c’est bien le capital qui coûte trop cher. À chaque fois c’est le même scénario : des groupes qui font des profits, mais qui n’en ont jamais assez, organisent la fermeture délibérée de nos usines.
Le 25 mai, contre la main-mise des lobbys industriels et financiers sur l’Europe, règlons nos comptes, votons Front de Gauche !

Gabriel AMARD
Tête de liste Front de Gauche Est
Tract délocalisation verso