Elections départementales : Logement

1. Compétences du conseil général

  • Contribution aux opérations de renouvellement urbain du Grand Chalon, de Mâcon, d’Autun et du Creusot-Montceau. 
  • Participation financière aux travaux de démolition, reconstruction et de réhabilitation, selon les périmètres de l’Anru  
  • Partenariat avec l’Opac71, principal bailleur social du territoire pour réhabiliter le parc de logements sociaux  
  • Un soutien à l’OPAH pour la réhabilitation des logements privés
  • Une politique de prévention multi partenariale des expulsions locatives
  • 2. Bilan

    La Saône et Loire compte 290 000 habitations, mais 26 000 logements sont vacants. Le parc vacant est souvent dégradé, composé de passoires énergétiques coûteuses à occuper, souvent bien en retard sur les normes environnementales ou réglementaires (électricité, incendie, amiante, etc…)

    Le parc social représente 15 % des habitations et n’échappe pas à la vacance. Ainsi environ 4 000 logements HLM (sur 40 000) sont vacants.

    Dans l’ensemble les logements HLM en S&L sont anciens et ont besoin d’être réhabilités. Aujourd’hui il se réhabilite moins de 800 logements par an. A ce rythme-là il faudra 50 ans pour réhabiliter le parc. De plus les mécanismes de financement notoirement insuffisants conduisent à des réhabilitations avec augmentation de loyers…qui rendent impossible le maintien de nombre des locataires du bâti réhabilité !

    La reconstruction du parc HLM n’est pas non plus à la hauteur. Moins de 250 constructions neuves ! Pour renouveler le parc il faudra près de 200 ans !

    Pourtant le logement social est utile à tous : il empêche les prix du marché de s’envoler ; il offre à près de 70% de la population qui y a droit, la possibilité de se loger, de mettre à l’abri sa famille, de trouver un point d’appui pour une vie sociale et pour trouver un emploi.

    3. Les objectifs et les orientations : Pour un logement de qualité environnementale et accessible à tous

    Dans le cadre du droit au logement

    • Faire un état des lieux et des besoins précis
    • Lutter contre la précarité en facilitant l’accès au logement pour les familles les plus précaires et en prévenant les risques d’expulsion
    • Relancer la construction de logements sociaux en soutenant les municipalités et les bailleurs sociaux
    • Favoriser la mixité sociale ;
    • Favoriser la mixité intergénérationnelle, Développer une offre adaptée au vieillissement des ménages et aux handicaps
    • Traiter le logement indigne et dégradé et aider à la réhabilitation des centres ville et centre bourg
    • produire un habitat de qualité, économe d’un point de vue thermique et énergique
    • Renforcer la présence humaine dans les quartiers (veille sociale et propreté, médiation, animation) sera favorisé par la mobilisation de financements croisés avec les bailleurs sociaux et les collectivités locales

    • Consulter la population sur l’éventuelle réutilisation des bâtis qu’il n’est pas possible ou pas utile de réhabiliter, avant démolition (mur d’escalade, salles d’expositions ou de pratiques artistiques, etc..)

    • 4. Exemples de propositions concrètes.

      • Créer un Fonds de Solidarité Habitat (FSH) qui vise à aider les personnes en difficulté pour accéder au logement ( NB Le FSL est une structure imposée aux CG, voir donc si cette proposition tient la route )
      • Prendre la compétence « aide à la pierre » et multiplier par 3 le soutien aux bailleurs sociaux

      • L’Acquisition Amélioration de logements sociaux en centre-ville et bourg se rapprochera de 300 constructions neuves pour le logement social.

      • Aider à la remise aux normes de la résidence principale des propriétaires occupants sous condition de ressources

      • Soutenir des projets innovants qui permettent la mixité sociale, qui facilitent l’insertion et la vie quotidienne des personnes âgées dans la communauté

      • Aider à l’amélioration de l’habitat des personnes âgées

      Les financements d’État doivent croître : le conseil départemental devra organiser une mobilisation citoyenne pour l’exiger et l’obtenir

,