Elections départementales : Canton de La Chapelle de Guinchay (JSL)

Le site des candidat(e)s : Rien Sans Vous !

Le duo Gombert-Zurano lancé

Sur le canton de La Chapelle-de-Guinchay, les candidats Front de gauche aux départementales se sont présentés samedi.

alain-gombert-et-de-veronique-zurano-(a-dr-)-et-leurs-suppleants-elsa-le-boudec-et-pierre-fuentes-exposito-photo-l-h-mAlain Gombert et de Véronique Zurano (à dr.) et leurs suppléants, Elsa Le Boudec et Pierre Fuentes-Exposito. Photo L.-H. M.

“Nous ne sommes pas des professionnels de la politique et nous n’y aspirons pas. » Le message a le mérite d’être clair. Pour les candidats Front de gauche du canton de La Chapelle-de-Guinchay en lice pour les départementales, leur investissement dans cette élection vise à la fois à « offrir une alternative » aux électeurs et « à ouvrir le débat ». Un débat qu’ils souhaitent voir perdurer bien au-delà de ce rendez-vous électoral. La liste composée de Véronique Zurano, bibliothécaire de Matour et d’Alain Gombert, retraité de Romanèche-Thorins, ainsi que des deux remplaçants, Elsa Le Boudec de Trambly et Pierre Fuentes-Exposito de Saint-Symphorien, a affirmé « refuser la fatalité de l’austérité ». Contre l’autorité, leur arme est de « combattre la fraude fiscale ». Selon Alain Grombert : « il suffirait d’embaucher 8 000 fonctionnaires pour récupérer 80 milliards d’euros en France. »

Redonner vie à l’humain

Par ailleurs, pour cette équipe de « candidats-citoyens » non encartée au Front de gauche et dont un est au Parti de gauche, l’objectif commun est « de redonner vie à l’humain », de tendre vers davantage de « justice sociale et territoriale », de préserver les services publics, ou encore « de sauvegarder la planète ».

« Nous souhaitons redonner un sens aux références que sont : la liberté, l’égalité et la fraternité », ont expliqué les membres de l’équipe dont la conception est que « rien ne peut se faire sans les citoyens eux-mêmes ».

Riensansvous.fr

Prochaine réunion publique à Pruzilly le 9 mars à 20 heures.

Source : Laure-Hélène Mazuir, Journal de Saône-et-Loire, 24 février 2015

,