Duflot, Mélenchon et Hulot marchent pour le climat (JDD)

Près de 5.000 personnes selon la police ont manifesté dimanche à Paris, dans une ambiance plutôt familiale, en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, à deux jours du sommet de l’ONU à New York. Outre Nicolas Hulot, qui a pris la parole devant la foule en fin de cortège, plusieurs responsables politiques, comme Cécile Duflot et Jean-Luc Mélenchon, ou artistes, le chanteur Patrice par exemple, étaient présents.

Ils étaient près de 5.000 dans les rues de Paris dimanche. Dans une ambiance plutôt familiale, ces milliers de personnes ont défilé en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, à deux jours du sommet de l’ONU à New York. De nombreuses manifestations étaient organisées dans le monde à l’appel d’une nuée d’ONG, pour tenter de peser sur ce sommet, qui ouvrira mardi. En France, la fondation Nicolas Hulot menait le mouvement. L’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète a d’ailleurs pris la parole sur une scène installée devant l’Hôtel de ville, sur laquelle figurait la banderole “Paris marche pour le climat”. “Hier, on pouvait dire qu’on ne savait pas. Aujourd’hui, on sait. Le changement (climatique) est déjà en marche”, a notamment déclaré Nicolas Hulot, qui la veille avait sonné “la mobilisation générale” dans une tribune publiée sur le JDD.fr.

A Paris, plusieurs personnalités ont fait le déplacement. Parmi elles, la navigatrice engagée Catherine Chabaud, la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, l’ancienne ministre écologiste Cécile Duflot ou le chanteur Patrice. Le désormais ex-coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon était également présent.
Climat Mélenchon Hulot ByD1eLGIQAAdtPf

“Urgence climatique”, “Transition énergétique” figuraient parmi les principaux slogans entendus au cours de cette manifestation parisienne bon enfant, composée essentiellement de familles et beaucoup de participants à vélo. A Bordeaux, 600 à 700 personnes, selon une estimation de l’AFP, ont participé à une marche similaire. La manifestation était ouverte par un garçonnet portant un masque à gaz et portant une pancarte “Maman, je peux aller jouer dehors?”. A Lyon, la marche a rassemblé environ 300 personnes. A Marseille, elles étaient une centaine.

Plus de 120 chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus mardi à New York pour un sommet de l’ONU visant à donner un nouvel élan aux négociations internationales sur le réchauffement climatique, cinq ans après l’échec de la conférence de Copenhague. Samedi, à l’issue d’un entretien avec des représentants des principales ONG engagées dans les enjeux climatiques, le président François Hollande a réaffirmé l’engagement de la France “pour obtenir l’accord universel sur le climat dont la communauté internationale a besoin de façon urgente” . La France doit accueillir la prochaine conférence mondiale sur le climat (COP21), fin 2015 à Paris-Le Bourget. L’objectif reste de contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Source : G.V. (avec AFP), JDD, 21 septembre 2014

,