Développement du territoire

Elections municipales 2014 à Mâcon
« Pour Mâcon, l’Humain d’abord »

Document du groupe de travail « Développement du territoire »
Nos engagements pour le développement du territoire


Chauffage urbain

 Dans l’objectif de sortir du système actuel, nous reprendrons le chauffage urbain en régie municipale pour :

  • une modernisation de l’équipement afin de le rendre moins coûteux

  • un système de chauffage s’appuyant sur des ressources locales et écologiques

  • des solutions moins onéreuses pour les habitants notamment avec des chaufferies de plus faible taille et au plus près des quartiers permettant un véritable contrôle citoyen.

     

 Service de l’eau potable, assainissement, traitement

Nous reprendrons en régie municipale l’ensemble des services de la distribution et du traitement de l’eau dans l’objectif d’un véritable contrôle citoyen sur le prix de l’eau et de la mise en place d’une tarification progressive en fonction de la consommation des familles et permettant la fourniture des premiers m3 gratuitement.

 

Transports

1) transports en commun urbains
Nous agirons dans le cadre de la Communauté d’Agglomération (CAMVAL) pour qu’elle prenne cette compétence en gestion dans les objectifs suivants :

  • extension des réseaux sur l’ensemble du territoire de la Communauté d’Agglomération et dans un périmètre élargi au bassin de vie (rive gauche de la Saône, sud du territoire)

  • favoriser les déplacements domicile/travail

  • extension des parkings extérieurs ville et mise en place de navettes à grande fréquence desservant le centre-ville

  • mise en place de la gratuité sur l’ensemble du réseau

2) transports ferroviaires
Nous étudierons avec la SNCF les possibilités d’augmentation des liaisons TGV avec Paris en milieu de matinée et en milieu d’après-midi.

Avec la SNCF, nous repenserons l’infrastructure et l’accès à la gare de Mâcon-ville.

Nous reprendrons en régie municipale le parking de la gare TGV dans l’objectif d’une mise à disposition gratuite pour les usagers.
En lien avec le Conseil Régional de Bourgogne, nous veillerons à améliorer les dessertes et accès pour toutes les catégories d’usagers dans toutes les petites gares sur les liaisons TER Mâcon – Dijon –Lyon.

 

Activités commerciales locales

A l’opposé du développement des grandes surfaces commerciales à la périphérie, nous agirons pour favoriser l’essor du commerce local de proximité, dans le centre ville comme dans les quartiers, par l’implantation de systèmes coopératifs s’appuyant – notamment pour l’alimentation – sur les producteurs locaux,

Nous développerons une zone d’activité douce (écozone) à Mâcon Nord (à proximité des zones de population les plus denses), centrée sur les circuits courts et les entreprises sociales et solidaires.

Nous créerons la « Cité de la Coopération », pour l’accueil et la formation dédiés à ces entreprises et aux consommateurs, tout en y associant une formation supérieure spécialisée dans la gestion éthique des entreprises.

 

Développement économique, emploi

Nous agirons pour orienter l’action de la CAMVAL et de l’ADEMVAL afin qu’elles deviennent de véritables outils de développement de l’agglomération. Pour cela nous proposons de :

  • prioriser les entreprises locales dans l’attribution des marchés publics locaux

  • mettre en place un outil (type Comité Local pour l’emploi) dans lequel seraient représentés tous les acteurs économiques du territoire (entreprises et branches professionnelles du territoire, organisations syndicales de salariés, Chambre de Commerce et d’Industrie, représentants des collectivités territoriales) pour en faire un lieu d’échange et de concertation permettant d’agir et de contrôler le développement économique local.

Nous veillerons particulièrement au maintien et au développement des entreprises locales sur le territoire de l’agglomération, notamment en priorisant les entreprises de l’agglomération dans l’attribution des marchés publics locaux.

La situation géographique particulière de Mâcon, à la croisée des flux nord/sud et est/ouest constitue un atout considérable pour favoriser le transport de marchandises et les échanges vers des modes moins polluants. De plus la proximité, au sud de Mâcon, d’un port fluvial, de lignes SNCF (vers le nord, le sud et l’est) et d’un échangeur autoroutier, permet de l’envisager au moindre coût. Nous mettrons en place à Mâcon Sud une plateforme multimodale de transport de marchandises orientée vers le fluvial et le ferroviaire.

Nous mettrons un terme aux contrats précaires et aux temps partiels imposés aux agents municipaux, et nous imposerons que l’égalité des carrières femmes/hommes soit une réalité.

Afin de lutter contre les incivilités et améliorer la sécurité, nous agirons avec Mâcon-Habitat pour embaucher des gardiens plutôt que développer la vidéo surveillance.

,