Conseil municipal (07/04/14) : Déclaration de l’élue Front de Gauche

Déclaration d’Eve Comtet Sorabella, conseil municipal du 7 avril 2014.
Cette déclaration se trouve aussi en version audio.
Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site

Concitoyennes, concitoyens,

Monsieur Courtois, maire de Mâcon et sénateur, a souhaité que chaque liste politique soit représentée dans les commissions municipales, toutefois, il n’a pas voulu pousser l’esprit républicain qu’il a mis en avant dans son intervention après son élection de maire jusqu’à permettre cette représentation dans un grand nombre d’autres instances dont l’importance politique est reconnue.

En effet, le Front de Gauche n’aura pas de représentant à la Commission d’Appel d’Offres, ni à la Commission d’Ouverture des Plis, même chose pour le CCAS. En ce qui concerne l’office public de l’habitat « Mâcon Habitat », bailleur social de notre agglomération, c’est encore pire, la représentation de l’opposition y est absente. Il a souhaité rester « dans le cadre des lois et des règlements en vigueur », faire le service minimum en quelque sorte.

Je suis étonnée de cette décision et déçue, mais aussi inquiète ; que risque-t-il à inviter l’opposition à être présente ? Que veut-il dissimuler ? Pourquoi refuser le débat dans ces instances alors que chacun sait qu’il est indispensable pour le temps qui s’ouvre aujourd’hui devant nous : « celui du travail, du service et du respect du mandat que nos concitoyens nous ont confié » ? La démocratie semble être, pour Monsieur Courtois, le règne de la majorité. Or, nos concitoyens n’ont rien à gagner de cette posture qui met à mal la demande de transparence de la vie politique et dont l’abstention est le marqueur /reflet.

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche.

Remarques d’Eve Comtet Sorabella

Il s’agissait d’un conseil “technique”qui a mis en place les commissions et la représentation des conseillers municipaux dans les organismes ou associations dont la règlementation prévoit la présence.

La présence de l’opposition est très limitée : même si chaque représentant de liste sera présent dans les 6 commissions (qui sont destinataires des délibérations préparées par le bureau municipal constitué d’élus de la majorité).

L’opposition avait la possibilité de se porter candidat en tant que titulaire au lycée Cassin, suppléant au lycée Dumaine, suppléant aux collèges Bréart, Schuman et titulaire à St Exupéry, il y avait également une place de représentant à “Mâcon Symphonie” et à l’Insitut de Recherche du Val de Saône.

J’ai été élue titulaire au conseil d’administration du lycée Cassin et je siègerai également au CA de l’Insitut de Recherche du Val de Saône.

L’intégralité du compte rendu du conseil municipal sur le site de la Mairie.

,