Conseil municipal d’installation (28/03/14) : Déclaration de l’élue Front de Gauche

Eve Comtet-Sorabella, élue de la liste “Pour Mâcon, l’humain d’abord”, a fait une intervention lors du Conseil municipal d’installation du nouveau conseil, le 28 mars 2014.
La version enregistrée se trouve ici.
Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site

SONY DSCPhoto Mâcon infos

Premier conseil municipal du vendredi 28 mars 2014.

Mesdames, Messieurs,

Je m’adresse à vous au nom de l’ensemble des colistiers de notre projet politique « Pour Mâcon, l’Humain d’abord ».

Pour la première fois à Mâcon, le Parti de Gauche, le Parti Communiste Français ainsi que des citoyen(ne)s sans appartenance partisane ont été en mesure de présenter une liste Front de Gauche au suffrage des habitant(e)s de Mâcon et des communes associées ; c’est une grande satisfaction.

Elue avec 813 voix, je remercie les citoyen(ne)s qui, ainsi, montrent que notre projet est porteur d’initiatives adaptées aux besoins des habitant(e)s de Mâcon et de son agglomération. En effet, nos électrices et nos électeurs l’ont bien compris, la CAMVAL, aussi, doit être un territoire de coopération, de solidarité et de partage des richesses.

D’autre part, je tiens à souligner le caractère inquiétant de la forte abstention qui ne fait que croître au fil des scrutins qui se succèdent. Les inégalités qui augmentent avec la précarité des emplois et le chômage de masse peuvent l’expliquer, mais également la question de la citoyenneté qui reste à débattre.

Aujourd’hui les habitant(e)s de nationalité extracommunautaire n’ont toujours pas le droit de voter aux élections locales. Pourtant, ils participent au développement de l’économie, s’impliquent dans la vie associative et contribuent par leurs impôts au fonctionnement des collectivités.

Enfin, le manque de clarté politique qu’au Front de Gauche nous nous appliquons à combattre me semble une cause du recul de la citoyenneté ; oui, nous sommes clairement le parti de la gauche, opposé au libéralisme économique.

Avec un peu plus de 48% d’abstention à Mâcon, un seuil critique est franchi. Il pose la question de la crédibilité de la parole du personnel politique, de ces élu(e)s qui font de la politique leur métier et qui n’envisagent pas le renouvellement. Le non cumul des différents mandats et le non cumul dans le temps sont deux moyens de permettre à tout citoyen de s’impliquer dans la vie politique locale et nationale. Je finirai enfin par l’image désastreuse que donnent à voir des personnalités politiques qui ont eu des responsabilités nationales ou internationales.

Finalement, ces élections municipales parlent bien de politique nationale : la réduction d’environ 5% de la dotation de l’Etat au budget de notre commune pour 2015 et 2016 prévue par le présent gouvernement mais déjà engagée par le précédent sous la présidence de M. Sarkozy aura des conséquences sur les choix d’investissements de la ville. Encore un mauvais signe pour l’emploi lorsque l’on sait que la part de l’investissement public représente 3% du PIB dont un tiers est réalisé par les municipalités. Et un mauvais signe pour le développement des services publics, qui constituent le patrimoine de ceux qui n’en n’ont pas.

Durant les six ans de ce mandat, je m’engage à défendre et promouvoir l’intérêt général des habitant(e)s de Mâcon. J’entends exercer mon mandat avec le souci de mettre en œuvre les principes démocratiques que j’ai défendus avec mes 38 colistières et colistiers durant notre campagne. Pour ce faire, je rendrai compte publiquement et régulièrement de mes positions et de mes interventions en conseil municipal auprès des habitant(e)s de Mâcon et des communes associées ainsi que des habitant(e)s de la CAMVAL. Il est très important que nos électrices et électeurs puissent connaître les questions politiques que je soumettrai à l’équipe municipale majoritaire et à l’équipe communautaire en place ainsi que les réponses qui leur seront apportées.

Eve Comtet Sorabella, élue Front de Gauche de la liste « Pour Mâcon, l’Humain d’abord », le 28.03.2014.

DSC_5253BDF lasso3

L’intégralité du compte rendu conseil municipal sur le site de la Mairie.

,