Conseil municipal (07/07/14) : Questions, votes de l’élue FdG, réponses (audio)

Vous pouvez contacter Eve Comtet Sorabella via la page dédiée du site

Les réponses aux questions d’Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche, sont sous forme audio.

Ordre du jour du Conseil du 7 juillet 2014

14-07-07 ODJ CM

Questions posées par Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche

Rapport n°1

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, chers concitoyens, je pensais que le premier rapport de ce conseil aurait trait aux activités liées à la réforme des rythmes scolaires, en effet les Jardins de Cocagnes auraient pu apporter des temps d’activités intéressants pour les enfants.

Alors que les enfants débutent leurs vacances scolaires, c’est le moment pour leurs parents de souffler un peu. Toutefois, cette année est particulière, car à la rentrée, nos organisations vont changer. En effet, nos enfants iront à l’école le mercredi matin, alors que depuis toujours, des solutions éducatives, récréatives, sportives ou culturelles ont été mises en place afin de permettre à nos enfants d’être accueillis dans des espaces sécurisants pendant que nous sommes au travail. Nombre d’entre-nous ont connu les samedis matins d’école, tout comme les plus grands de nos enfants puisque c’est la réforme de Xavier Darcos (ministre UMP de l’éducation sous la présidence Sarkozy) en 2008 qui a supprimé le samedi matin travaillé faisant passer de 26 à 24h le nombre d’heures d’école par semaine. Nous restons donc à 24h mais réparties autrement.

Je regrette d’ailleurs, que la possibilité du samedi matin travaillé n’ait pas été sérieusement considérée, ce qui aurait permis, tout en respectant le cadre de la loi, de maintenir des organisations bien rodées, ayant fait leurs preuves. Bien consciente que les parents séparés peuvent accueillir avec réticence cette proposition, souvenons-nous également qu’avant la réforme Darcos, il y avait un samedi libéré d’école sur trois, ce qui répondait en partie à ce besoin ; d’autre part, et c’est heureux, nombre de parents vivent sous le même toit.

Monsieur le Maire, j’ai lu avec attention la publication municipale qui détaille l’organisation que vous avez souhaité mettre en place à la rentrée ; j’ai également reçu les documents qui l’expliquent et en tant que conseillère municipale, j’ai assisté à la commission municipale « éducation » lors de laquelle votre adjointe, Madame Carle-Viguier s’est fait un devoir de nous informer des modalités de mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Ceci me donne un avantage sur nos concitoyens.

D’autre part, j’ai également rencontré des parents, des représentants de fédérations de parents d’élèves et j’entends de leur part, des craintes, des interrogations ainsi que du mécontentement. Je commencerai par le moins positif, le mécontentement. Il concerne la méthode qui, semble-t-il, a laissé peu de place à la concertation avec les parents puisque le comité de pilotage de la réforme était composé de quatre représentants des parents, ce qui est tout de même peu pour le nombre de familles concernées ; des conseils d’école se sont d’ailleurs prononcés en défaveur des propositions faites par la municipalité.
Pour ce qui est des craintes et des interrogations, elles concernent essentiellement le temps du mercredi après-midi et les difficultés rencontrées par les parents qui travaillent ce jour-là pour que leurs enfants puissent manger à midi et se rendre aux centres de loisirs. Certains parents nous disent, en effet, qu’ils sont dans l’impossibilité de rentrer pour faire manger leurs enfants, d’autres qu’ils devront se priver du temps de repas pour emmener leurs enfants au centre de loisirs.

Monsieur le Maire, je vous demande de prendre en considération cette nécessité sociale et de nous apporter une réponse en ce qui concerne la cantine du mercredi et les transports publics pour conduire ces enfants aux centres de loisirs, ce qui lèvera le souci de l’organisation de l’année scolaire pour ces familles ; je vous demande également que vous précisiez quelle formation sera requise pour les agents qui auront la responsabilité de la mission d’encadrement des enfants et le plan de formation continu prévu. Enfin, quelle évaluation des organisations avez-vous prévu et à quelle échéance ?

Première tentative ! et intervention d’Eve Comtet Sorabella

Réponse de Mme Carle-Viguier

Question de l’élue Front de gauche, restée sans réponse

——————————

Rapport n°9

Monsieur le Maire, nous pouvons constater au fil des conseils municipaux, l’attachement que vous montrez à la pratique sportive par l’attribution d’importantes subventions, attachement que je partage.
Toutefois, je veux faire remarquer que celles-ci concernent souvent des manifestations à rayonnement national voire international, dont l’intérêt pour les pratiquants ou ceux qui voudraient le devenir me semble limité. En effet, ce qui compte pour pouvoir pratiquer une activité, c’est entre autres, qu’elle soit financièrement abordable.

La subvention qui sera accordée ce soir à l’Olympique Mâcon Boules aurait pu l’être afin de faire baisser le coût de la licence pour les adhérents par exemple. Or, lorsque l’on sait que le Meeting GDP Vendôme est organisé par la société GLGO Events, société qui vit notamment de « l’or gris », c’est à dire des gains important réalisés à partir des besoins de lieux d’accueil et de vie des personnes âgées qui en ont les moyens, il me semble abusif d’attribuer cette subvention.
D’autant plus que je constate par ailleurs, un déséquilibre d’attribution des subventions et plus particulièrement celles attribuées aux associations à visée sociale.

Pouvez-vous nous expliquer quel retour le contribuable mâconnais peut en espérer afin de me permettre un choix éclairé sur ce projet de délibération.

Question d’Eve Comtet Sorabella et réponse de M. Courtois

————————-

Rapport n° 19

L’Accueil de Jour de l’association Le Pont va-t-il bénéficier d’une rénovation, puisque situé à proximité de la ZAC Monnier ?

Question de l’élue Front de Gauche et réponse de M. Colon

————————-

Rapport n° 20

Mâcon Habitat n’avait-elle pas le projet de réhabiliter un logement de cet ensemble qu’est la cité de relogement pour évaluer la faisabilité sur l’ensemble ?

Question d’Eve Comtet Sorabelle et réponse de M. Colon

————————-

Rapport n° 26

Monsieur le Maire, la Ville de Mâcon souhaite se porter acquéreuse de terrains nus à Flacé, et par ailleurs l’avis de publicité relatif à la passation d’une convention de délégation de service public est paru le 30 juin 2014.

Je souhaite savoir si cette acquisition est en lien avec de nouveaux équipements de production de chauffage, ce qu’il en est de la modernisation du chauffage urbain et ce que vous comptez faire pour alléger la facture des abonnés de ce service ?

Question de l’élue Front de Gauche et (non)réponse

————————–

Rapport n°30

Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, chers concitoyens, aujourd’hui, nous allons nous prononcer sur l’adoption du nouveau règlement intérieur du conseil Municipal de la Ville de Mâcon.

Dans cette présente mandature, j’aurais souhaité de nouveaux droits. Des droits pour les conseillers municipaux de l’opposition comme la mise à disposition des comptes rendus du Bureau Municipal ainsi que l’indemnisation de tous les conseillers qui assistent aux commissions municipales.
Mais également des droits nouveaux pour nos concitoyens ; J’aurais souhaité que ce conseil soit tourné vers eux, et pour ce faire, que l’information et la consultation des citoyens et de la société civile prenne une dimension plus importante. Le passage au vote des rapports pourrait s’effectuer après un temps de réflexion raisonnable qui permette au public une meilleure compréhension du déroulement de la séance du conseil. Pourquoi ne pas imaginer, aussi, créer des Conseils de Citoyens Indépendants, un Conseil Consultatif des Résidents Etranger, avec la possibilité pour ceux-ci de saisir le Conseil municipal.

J’avais proposé qu’une version numérique des projets de délibérations soit transmise aux conseillers municipaux dès l’envoie de la version papier et on peut également étendre ce droit à l’information aux habitants par publication sur le site de la ville.

Pour que l’intérêt pour la vie de la cité soit développé, les commissions municipales pourraient s’ouvrir à des représentants d’associations, de syndicats de travailleurs, d’entrepreneurs selon les thèmes abordés. Un dossier papier pourrait être remis aux personnes qui assistent à la séance du Conseil, séance qui serait suspendue à la « mi-temps » pour auditions des questions des citoyens.

Voici quelques propositions pour notre conseil municipal, son règlement intérieur et la vie de la cité.
Celui que vous nous soumettez est rigide et manque d’ouverture à nos concitoyens.

Votes d’Eve Comtet Sorabella

Votes rapportsEve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche

L’intégralité du compte rendu du conseil municipal sur le site de la mairie

,