Conseil municipal (07/07/14) : « Ma passion est constante » (Jean-Pierre Mathieu)

A noter que l’on trouve dans les engagements figurant dans le programme du Front de Gauche pour les élections municipales, sous l’onglet
1. Renforcer l’action sociale et accompagner toutes les personnes en difficulté en développant les services publics :
“Poursuivre l’accessibilité des équipements pour les personnes âgées ou en situation de handicap.”

Jean-Pierre Mathieu, élu en charge du handicap l’a répété avec force : « Ma passion est toujours constante et je ne relâcherai pas mes efforts à propos du handicap. » Photo F. R.

jean-pierre-mathieu-elu-en-charge-du-handicap-l-a-repete-avec-force-ma-passion-est-toujours-constante-et-je-ne-relacherai-pas-mes-efforts-a-propos-du-handicap-photo-f-r

L’hommage du maire à Jean-Pierre Mathieu

Fernand Ribeiro, Journal de Saône-et-Loire, 9 juillet 2014

Dans son rapport annuel de la commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées, le conseiller Jean-Pierre Mathieu a égrené dans les moindres détails les nombreuses actions conduites par la Ville de Mâcon en direction des personnes à mobilité réduite. Dans un silence de cathédrale, l’ensemble du conseil a pris bonne note des nombreux efforts conduits par la collectivité dans ce domaine, ce qui a d’ailleurs valu à la ville préfecture « d’enregistrer les meilleurs résultats dans ce domaine au niveau national, et la première note pour les villes de Bourgogne », insistait le sénateur-maire au moment de rendre un vibrant hommage à l’élu qu’il a qualifié « de précurseur, d’initiateur, d’aiguillon ou alors de résistant. »

« Ma passion est constante »

Jean-Pierre Mathieu sait ce qu’il veut et où il va. C’est sa force. Et il l’a de nouveau martelé au moment de conclure son rapport : « Ma passion est toujours constante et je ne relâcherai pas mes efforts à propos du handicap. » De son côté, le premier magistrat Jean-Patrick Courtois a de nouveau rappelé « que notre ville a conduit tous les efforts nécessaires pour s’adapter à la loi et aux différents règlements. Surtout, nous avons respecté notre engagement de donner aux personnes à mobilité réduite, ou souffrant de handicap, toute leur place de citoyen à part entière dans la ville. Je tiens ce soir à saluer l’implication forte de Jean-Pierre Mathieu sur tous les dossiers. » Puis de souligner que « si au niveau national, les délais d’application des mesures ont été prorogés, au niveau local, et à Mâcon, comme nous l’avons annoncé au 1er janvier 2014, nous étions dans la conformité avec ce qui est imposé. Ainsi, et quelles que soient leurs capacités, tous les Mâconnais peuvent bénéficier des mêmes services et des mêmes accès à ces services. Les résultats sont là, même s’il y a encore beaucoup à faire. »

,