Conseil municipal (28/05/18) : Six questions orales posées

Question orale n°1 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

La MJC de l’HERITAN nécessite depuis longtemps une rénovation d’ampleur de ses locaux vétustes afin de les mettre en accord avec les usages du 21ème siècle.
Depuis sa construction en 1955 aucune municipalité ne s’est souciée de ce bâtiment se contentant de quelques replâtrages ou réparations mineures de première nécessité telles que WC, douches, vestiaires.
Pourtant, cette institution mâconnaise accueille chaque année plus de 2000 personnes dans un souci d’éducation populaire, de brassage des publics, d’émancipation par les pratiques sportives, culturelles et de partage des savoirs. C’est pourquoi l’on peut dire que La Maison des Jeunes suscite l’intérêt public local. A ce titre, son entretien ne doit pas être négligé et elle doit, au même titre que d’autres équipements tel le restaurant de l’aérodrome ou le centre équestre de Chaintré, bénéficier du même niveau d’investissement.
Par ailleurs, la crainte que la commission de contrôle de sécurité des établissements recevant du public (ERP) ne donne plus son autorisation, contraignant l’établissement à fermer, est partagée tant par les adhérents que par les nombreux usagers de la structure. Aussi, quels sont vos projets de rénovation, modernisation de ce lieu et à quelle échéance ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018

———————————————————
Question orale n°2 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

La municipalité a décidé de construire un restaurant de type brasserie, projet auquel nous nous sommes opposés après nous en être expliqué lors du conseil municipal du 26.06.2017. La question de la pertinence d’un tel établissement à cet endroit est d’autant plus à se poser eu égard la revitalisation du centre-ville qui apparaît comme un enjeu majeur pour les habitants de Mâcon.
Je rappelle que pour le seul restaurant, la contribution des Mâconnais s’élève à plus de 600 000 euros HT.
Pouvez-vous nous donner des précisions sur l’équilibre économique de cette opération : quel sera le loyer mensuel des locaux ? Que se passera-t-il si le restaurateur ne peut régler ses loyers ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018.

———————————————————
Question orale n°3 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

Le règlement des restaurants scolaires et garderies périscolaires a été modifié pour la rentrée 2018/2019. Or, ces modifications, notamment aux alinéas 1-6 / 1-7, auront des conséquences très lourdes sur les familles. En effet, le code du travail octroie toujours plus de droits aux employeurs quant à la modification des horaires et des jours de travail et les contraintes liées à l’emploi ou à la recherche d’emploi impliquent de potentiels changements inopinés des jours de travail et donc des besoins d’utilisation du restaurant scolaire. Les parents sont très inquiets de ces nouvelles dispositions, à fortiori les familles monoparentales, qui ne tiennent pas compte de la réalité des organisations du travail. Par cette mesure, voulez-vous inciter les familles à inscrire leurs enfants tous les jours à la cantine, s’assurant ainsi que leur enfant sera accueilli en toute circonstance ? Je me permets de vous faire remarquer qu’à ce moment-là, vous ne tenez pas compte des moyens financiers de ces familles ni de leur souhait de partager le moment convivial du repas en famille quand ils ne travaillent pas. Pouvez-vous assurer aux familles qu’elles pourront inscrire leurs enfants avec un délai de 48h comme c’est le cas aujourd’hui et sinon dites-nous à quelle nécessité pourrait bien répondre à cette modification ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018.

——————————————————–
Question orale n°4 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

Une caméra a été installée rue Châtillon, faisant face à la boulangerie.
Quelles sont les raisons de cette installation à ce lieu précis et pourquoi les habitants n’ont pas été prévenus avant ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018.

—————————————————————
Question orale n°5 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

Des personnes venant de l’étranger en attente d’un logement pérenne se sont vues refuser l’accès du camping municipal alors qu’ils avaient les moyens de régler leur séjour.
Qu’est ce qui, dans le règlement intérieur autorise ce refus d’accès au camping ?
Pouvez-vous nous assurer que tout étranger ayant les moyens de régler son séjour sera accueilli ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018.

——————————————————
Question orale n°6 – conseil municipal du lundi 28.05.2018

Monsieur le Maire,

Au printemps 2017, de nombreux migrants se sont installés à Mâcon dans un camp de fortune sur le parking Monnier. L’inconfort et l’insécurité auxquels ils ont été confrontés a été très éprouvante, rajoutant de la souffrance à celles qu’ils avaient déjà pu vivre sur le parcours de leur migration. Mâcon est guichet unique pour l’enregistrement des demandes d’asile en Saône et Loire mais la problématique de l’arrivée des migrants est bien celle du bassin de vie et non pas seulement celle de Mâcon. Je vous remercie de bien vouloir détailler les mesures prévues en matière d’accueil et d’orientation en coopération avec les acteurs du territoire Mâconnais, notamment l’agglomération et le Préfet afin qu’une nouvelle arrivée de migrants ne reste pas une problématique de la commune.

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,
Le vendredi 25 mai 2018.