Conseil municipal (10/04/17) : Questions orales posées par l’élue Front de Gauche

Question orale1 – conseil municipal du lundi 10.04.2017.

Monsieur le maire,

Dans la proposition de budget primitif 2017, vous indiquez votre choix de créer un centre d’animation constitué d’un espace commercial et touristique et d’un espace dédié à la culture sur le site de l’ancienne coopérative agricole acquise en 2010 jouxtant les Halles et l’îlot des Minimes. Je souhaite une information précise sur ce que vous nommez « la maison du tourisme ». Alors que la compétence tourisme est confiée à l’agglomération, que sera ce lieu ? L’office du tourisme actuellement place St Pierre sera-t-il remplacé par la structure nouvelle décrite dans le rapport ? Qu’en sera-t-il des salariés de l’Office ? Si « la maison du tourisme » remplace l’office actuel, que deviendraient les locaux ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,

Le vendredi 7 avril 2017.

Question orale 2– conseil municipal du lundi 10.04.2017.

Monsieur le maire,

Dans les demandes de fonds de concours, vous indiquez votre projet de Création d’un restaurant à l’aérodrome. Pour un investissement de la ville de plus de 560 000€, je souhaite que vous précisiez qui aura la gestion de ce restaurant et selon quelles modalités financières ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,

Le vendredi 7 avril 2017.

Question orale 3-conseil municipal du lundi 10.04.2017

Monsieur le maire,

Mâcon infos a publié le 25 mars 2017 un article, avec de nombreuses photos, concernant l’inauguration de 4 salles de cours pour le BTS tourisme et d’une cafétéria au lycée privé Notre-Dame Ozanam.

Monsieur le Maire M. Courtois, l’adjoint à la culture M. Reynaud et la première adjointe Mme. Cannet y côtoyaient Monseigneur Rivière, évêque d’Autun. Ce dernier est montré bénissant l’assemblée avec un rameau de buis. La présence d’élus en tant que tels lors de cet événement est contraire à la neutralité imposée dans le cadre de la séparation des Eglises et de l’Etat (repris par le vade-mecum de l’AMF sur la Laïcité).

Les élus ont été chaudement remerciés lors de cette réception.

Les citoyens aimeraient connaître le montant des subventions accordées à l’école privée sous contrat pour ces réalisations et en vertu de quel article de loi. Je rappelle que la commune a la charge des écoles primaires et non de l’enseignement supérieur.

L’association « Agir pour la Laïcité » a sollicité Mr Reynaud, élu en charge du dialogue interculturel, mais la réponse faite n’est pas satisfaisante car elle ne porte que sur les frais engagés pour l’inauguration.

De plus, s’agissant d’argent public, tous les citoyens et le FDG demandent à connaître l’ensemble des dépenses engagées en 2016 pour les écoles privées relevant de la compétence municipale tant en fonctionnement qu’en investissement, sachant que 322 élèves de Mâcon fréquentent les établissements primaires privés sur l’année scolaire 2016/2017.

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche,

Le vendredi 7 avril 2017.

Monsieur le maire,

Des habitants du quartier des Gautriats se sont déplacés ce soir afin de vous remettre en main propre et très officiellement les signatures à la pétition qu’ils ont élaborée et qu’ils ont fait signer. Ils vous ont sollicité afin de vous rencontrer. Leurs préoccupations portent à la fois sur le local commercial à présent propriété de la commune et sur l’environnement de la zone commerciale. S’ils souhaitent le retour d’un commerce de produits frais, ils ont aussi le souci de sa pérennité ; l’objet de la rencontre qu’ils souhaitent est d’être associés à la réflexion sur le projet et ils vous remercie par avance de l’attention que vous leur porterez.

,