Contre les violences faites aux femmes

OPINION : Eve Comtet Sorabella (Front de Gauche) appelle à manifester le 25 novembre contre les violences faites aux femmes
Le Samedi 23 novembre 2013 @ 17:01:06

On ne peut, hélas, que le constater, les violences faites aux femmes continuent de progresser malgré les lois dont la dernière date de juillet 2010. Ces violences prennent différentes formes et se retrouvent dans tous les milieux sociaux : viols, agressions sexuelles, meurtres, violences conjugales, harcèlement, mutilations sexuelles, prostitution, mariage forcé, lesbophobie… La seule raison de ce déchaînement est le fait d’être FEMME ! Les plus vulnérables sont d’autant moins épargnées : femmes migrantes, en situation de handicap ou de vulnérabilité.

Les conséquences de ces violences sont accrues dans un contexte économique et social très dégradé où les droits sociaux et les services publics sont attaqués. Cette situation fragilise et précarise encore plus les femmes.

Aujourd’hui, pour éradiquer toutes formes de violences, il faut que la France s’engage beaucoup plus loin. Tout d’abord en votant la loi d’abolition de la prostitution dans les prochaines semaines et puis en mettant à l’ordre du jour des deux assemblées la loi globale contre les violences faites aux femmes, rédigée et actualisée par le Collectif National pour le Droit des Femmes et déposée par Laurence Cohen et Marie George Buffet, sénatrice et députée PCF.

Ensemble, nous devons débarrasser la société de ce fléau que sont les violences faites aux femmes. C’est un combat qui doit se mener à tous les niveaux, national comme local !

Je vous appelle à être nombreuses et nombreux à participer aux différentes actions venant ponctuer la journée internationale du 25 novembre contre les violences faites femmes et à poursuivre cet engagement au delà de cette journée.

Eve Comtet Sorabella, candidate du Front de Gauche aux élections municipales du 23 mars 2014

Source : Mâcon Infos, 23 novembre 2013