Communiqué de presse du 16/11/2015 (chauffage urbain)

Communiqué de presse du 16.11.2015 relatif au renouvellement de la délégation de service public de chauffage urbain.

En tant qu’élue du Front de Gauche, j’ai voté contre le projet de délégation de service public de chauffage urbain à la séance du conseil municipal du 16 novembre 2015.

Certes, l’annonce d’une économie de 30% sur les factures peut paraître intéressante mais le quotidien nous rappelle souvent que les promesses ne valent pas garantie. A l’heure du bilan de la délégation qui s’achève il apparaît que l’usagé mâconnais (abonné et/ou contribuable) a été floué en surpayant le service du précédent délégataire SMADEC-VEOLIA. Or, changer de délégataire en conservant les mêmes logiques économiques de profit risque fort de produire les mêmes effets.

A l’heure où les préoccupations du plus grand nombre sont le maintien du pouvoir d’achat, le respect de l’environnement ou encore le souhait d’être bien représenté pas nos gouvernants, j’ai donc voté non afin de défendre les intérêts des usagers.

Pour le Front de Gauche, la solution la plus en faveur de l‘intérêt général est la régie publique. En effet, la régie publique directe est le moyen le plus sûr de garantir une baisse des tarifs durable, une diminution des pollutions et un contrôle citoyen des installations et des tarifs.

Cette solution n’est peut-être par celle qui offre le plus de « tranquillité » mais d’autres communes de taille comparable à Mâcon ont choisi la régie publique pour leur chauffage urbain avec succès.

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche à Mâcon.

Plus d’information sur le site www.pourmaconlhumaindabord.fr

 

,