Attentats de Bruxelles : Communiqués (22/03/2016)

Réaction du Parti de Gauche aux attentats de Bruxelles

Danielle Simonnet et Eric Coquerel Co-coordinateurs politiques du Parti de Gauche, 22 mars 2016

Le Parti de Gauche exprime sa plus profonde émotion après les attentats terroristes qui ont touché Bruxelles.

Nous sommes solidaires des victimes et des habitant-e-s de la capitale Belge, frappés aujourd’hui par de lâches terroristes, très certainement liés aux djihadistes de Daesh.

Nous avons dit #JesuisCharlie, #NoussommesParis ou #NoussommesTunis comme nous avons exprimé notre solidarité avec tous les autres pays et peuples ainsi touchés : nous disons aujourd’hui #NoussommesBruxelles. Dans un moment comme celui-ci, face à la terreur, les peuples doivent plus que jamais se rassembler.

Daesh est d’autant plus dangereux qu’il est affaibli, sur la défensive en Syrie et notamment ces derniers jours à Palmyre.

Tous les moyens, notamment matériels et financiers nécessaires, doivent être alloués aux services de renseignement, de police et de justice pour faire face à cette menace. Le tout dans le respect de l’Etat de droit qui est aussi une cible des terroristes et en se gardant de toute récupération politicienne.

Mais surtout, pour en finir le plus vite possible, la France doit mettre tout en oeuvre pour que débouchent enfin les accords de Genève actuellement gelés. Le soutien militaire aux pays et forces qui se battent aujourd’hui contre Daesh sur le terrain doit être apporté par une coalition internationale sous égide de l’ONU. Car c’est dans cette région du monde, et dans le respect du droit international, que doit être éliminée la menace de Daesh.


 

Attentats / Bruxelles :

« Monstrueux carnage. Solidarité et soutien avec les belges »

Parti communiste français, 22 mars 2016

La nouvelle des attentats de ce matin à Bruxelles nous frappe toutes et tous de stupeur et d’effroi. A cette heure, le bilan provisoire fait état de 26 morts et plusieurs dizaines de blessés. Le Parti communiste français (PCF) tient d’abord à exprimer sa profonde peine devant ce monstrueux carnage, et à assurer de toute sa solidarité et de son soutien les familles des victimes, les habitant-e-s de Bruxelles et la population de Belgique tout entière.

Le PCF condamne ces attentats comme tous ceux perpétrés en France, au Proche-Orient, au Maghreb et en Afrique au long de ces dernières années avec le but d’entretenir des situations de violence, de guerre et de déstabilisation.

Les mobiles exacts des assassins ne sont pas encore connus mais l’objectif est évident: par une stratégie de terreur aveugle et inhumaine, ancrer les divisions en Belgique, en Europe, au plan international.

Ce drame appelle plus que jamais à l’inverse à une plus grande solidarité et une détermination politique pour non seulement retrouver et arrêter les meurtriers comme les commanditaires, mais aussi à apporter des réponses politiques durables à ce qui nourrit les filières criminelles qui veulent « importer un climat de guerre » en Europe et qui l’entretiennent partout ailleurs.

La responsabilité de nos gouvernements et de l’UE est de refuser de s’inscrire dans cette logique mais aussi de revoir la logique de leurs politiques internationales qui restent cantonnées à des réponses militaires au détriment des solutions politiques.

Le travail de la police et de la justice pour démanteler les réseaux et filières, pour stopper les donneurs d’ordre et les soutiens sera déterminant, et doit se dérouler dans le respect absolu des droits et libertés, individuelles et collectives, fondamentales, contre tous ceux, à commencer par les commanditaires des attentats, qui veulent les déstabiliser.


 

Réaction aux attaques terroristes de Bruxelles

Jean-Luc Mélenchon, 22 mars 2016

Quels monstres abrutis ! Pleurer fort soulage. La haine contre les meurtriers est saine. Puis respirer à fond et recommencer à penser.

Petit kit de survie démocratique face aux criminels. Les meurtriers sont des lâches et des voyous pas des guerriers. Montrez fort votre mépris et dégoût. Rien qui valorise ou justifie si peu que ce soit.

Les assassinats ont des buts politiques. Il faut empêcher leurs commanditaires de les atteindre. Ils sont d’abord politiques. C’est notre société qui est attaquée. C’est elle que nous défendons pour défendre nos vies. Il ne faut donc ni se diviser, ni diviser la société car c’est leur but numéro un. On reprendra les polémiques plus tard. Les bastons politiciennes et les mises en cause ethniques ou religieuses font très exactement le jeu de l’ennemi. C’est leur victoire. Le premier devoir est donc de serrer les rangs. Il faut afficher que l’épreuve nous rapproche. Et maintenant, il va falloir vivre avec ça. Quel monde moche et glauque !


 

Condamnation des attentats terroristes à Bruxelles.

Communiqué de Ensemble!, 22 mars 2016

Des attentats terroristes à l’aéroport Zaventem de Bruxelles et dans une station de métro ont causé la mort de plusieurs dizaines de personnes et fait de très nombreux blessés.

« Ensemble! » condamne ces attentats, qui font inévitablement penser à ceux commis à Paris le 13 novembre dernier, et que l’organisation « Etat islamique » vient de revendiquer selon une agence de presse.

« Ensemble! » exprime toute sa solidarité avec les familles des victimes.

S’il est nécessaire de se doter de tous les moyens nécessaires pour assurer la sûreté publique et de prévenir de nouveaux attentats, cela passe par la nécessité de donner tous les moyens nécessaires aux services publics, une lutte résolue contre les inégalités, les discriminations, et non par le rejet des migrants ou la mise en place d’un état d’urgence permanent qui a suscité une stigmatisation des musulmans et une criminalisation des mouvements sociaux.

,