« 28 avril 2016 : L’appel des syndicalistes de terrain

« On bloque tout », l’appel des syndicalistes de terrain

Une centaine de syndicalistes CGT, SUD/Solidaires, FSU, CNT, CNT-SO, LAB lançaient le 22 mars un appel au « blocage de l’économie », pour faire barrage à la loi travail. Le texte s’adresse aux syndicalistes de toutes obédiences, pour les inciter à travailler, dans leur entreprise, à la construction d’une grève générale et reconductible.

Extrait :

Il faut confirmer l’ancrage de la grève, préparer sa généralisation et sa reconduction partout où c’est possible.

Un mois et 1.300 signatures plus tard, la quinzaine d’initiateurs tiendra ce samedi à la bourse du travail de Paris une rencontre nationale, pour préparer notamment la grève du 28 avril.

« Cet appel est une intersyndicale de terrain, raconte Théo Roumier, un des initiateurs. C’est le résultat d’une volonté commune de dire qu’on ne peut pas construire le mouvement en attendant des organisations qui ont le nez collé sur leur stratégie propre. Il faut construire au-delà de nos cultures syndicales respectives ».

© Politis

(Visuel onbloquetout.org)

Le tout premier appel à manifester contre le projet de loi travail, le 9 mars, était déjà à l’initiative de syndicalistes « de base ». Les centrales syndicales leur avaient emboîté le pas vu l’élan rencontré par leur appel diffusé sur Facebook. Les militants de l’«Appel du 9 mars », ont par la suite largement contribué à l’organisation des premières « Nuits debout ».

Des participants de la « Commission grève générale » de Nuit debout Paris sont notamment attendus ce samedi.

Source : Politis, 22 avril 2016

,