22 mars 2015 : Conférence de presse du Parti de Gauche (vidéo et texte)

Déclaration d’Eric Coquerel Secrétaire national à la coordination politique du Parti de Gauche, dimanche 22 mars 2015, au soir du premier tour des élections départementales.


Conférence de Presse – élection départementale par lepartidegauche

Ce 1er tour des élections départementales est marqué par un succès de la droite. Celle-ci a mieux mobilisé son électorat ce qui explique la légère augmentation des votants notamment par rapporta aux cantonales 2011 et aux Européennes. C’est la politique menée par le gouvernement qui en est la seule responsable.

Contrairement a ce qui nous été affirmé pendant des semaines, le FN n’est pas le 1er parti de France. Il est certes à son haut niveau des Européennes, donc évidemment dangereux, mais pas à celui que les instituts de sondage lui donnaient. Et ce malgré un battage médiatique particulièrement bienveillant dont ont bénéficié Marine Le Pen et son parti.

Les estimations accordées au PS et de ses alliés sont ce soir à prendre avec des pincettes. Demain les résultats réels les dévalueront certainement d’autant que ceux du FDG et d’EELV seront réévalués. L’échec du PS sera encore plus évident. En effet le gouvernement en manipulant les étiquettes a changé la physionomie du rapport de force entre les listes qui soutenaient le gouvernement et ceux qui s’y opposent. Au moins 30 % des candidats présentés par le PG ont ainsi été classés sous DVG et bien plus pour EELV. Cette escroquerie abaisse le résultat du FDG et rend invisible les rassemblements FDG/EELV.

Les résultats partiels qui tombent de tout le territoire donnent une toute autre réalité. Le FDG progresse largement par rapport aux Européennes et les listes FDG/EELV démontrent toute leur efficacité.

Quelques exemples pour ces dernières : à Lille elles atteignent environ 20% de moyenne, à Poitiers 15 %, dans le Puy-de-dome entre 14 et 19 %, en Lozère 16,72 % dans la Drôme elle qualifie deux binômes au 2ème tour, à Poitiers la moyenne devrait être de plus de 15% etc..

Lorsque ces types de rassemblement s’appuient sur des démarches permettant une véritable implication citoyenne les résultats sont également très bons : dans 9 cantons Toulousains ils s’échelonnent ainsi entre 12 et 26 % des voix, dans le Jura entre 1 et 21 %, en Aveyron, dans trois cantons, à 23, 24 et 29 % et à Grenoble permettent à nos candidats d’être devant le PS dans deux cantons.

Beaucoup de nos candidats devraient ainsi être au 2ème tour. Nous appelons les électeurs à se mobiliser afin d’élire un maximum de conseillers départementaux qui résisteront à leurs côtés aux politiques d’austérité, au productivisme et défendront une autre vision de la République, celle de la 6ème opposée en tous points à l’actuelle monarchie élective.

Pour l’avenir nous appelons à renforcer le rassemblement citoyen qui a commencé à montrer ses capacités un peu partout en France. Vu le résultat cumulé de la droite et de l’extrême-droite ce soir, il est en effet urgent de bâtir sur de nouvelles fondations l’espoir que nos concitoyens, et notamment tous ceux qui se sont abstenus, méritent.

Source : Parti de Gauche, 22 mars 2015

,