21/05/16 : Actions contre Monsanto (Mâcon, Chalon)

Trois associations écologistes contre Monsanto

Ce samedi, le comité ATTAC de Mâcon, en lien avec Alternatiba71 et Veille au grain, soit une trentaine de personnes, ont organisé une action pacifique à Mâcon pour dire stop au fabricant du désherbant Roundup.
Une action qui s’est également déroulée dans 30 autres villes en France, dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation contre les produits de l’entreprise Mosanto et consorts (Bayer, Syngenta et les multinationales des OGM et pesticides).
Etait visé plus particulièrement le Roundup.
16-05-21 Monsanto
Etait visé plus particulièrement le Roundup
Pour cette action, les militants se sont réunis devant le magasin Leclerc pour distribuer des tracts ayant pour but d’avertir les clients des méfaits du glyphosate contenu dans les produits Roundup. Ils avaient prévu de mettre des étiquettes sur les produits concernés pour que les clients soient informés de la toxicité des produits et plus particulièrement son effet cancérigène, mais les produits avaient été enlevés des rayons. Les militants voulaient également promouvoir les modes alternatifs de désherbage, sans produits chimiques, dans le plus grand respect de la nature.

L’arrêté Préfectoral du 5 mars 2014 pour mise en garde sur la dangerosité avérée des produits

De plus, les militants ont souhaité interpeller le personnel de direction, estimant que la direction ne respecte pas l’arrêté Préfectoral du 5 mars 2014 disposant que « Toute personne intervenant dans le rayon jardin (pour tout ou partie de ses missions) dispose d’une certification individuelle « mise en vente, vente des produits phytopharmaceutiques » catégorie « produit grand public » en cours de validité, à défaut un justificatif de demande de renouvellement doit être déposé avant la date de fin de validité ». « Ainsi dans les rayons concernés, un vendeur spécialisé devrait être à la disposition des clients pour leur donner les consignes d’utilisation et les mettre en garde sur la dangerosité de ces produits et l’impact probable qu’ils ont sur la santé et l’environnement » soutenaient-ils.
SONY DSC
En outre, un arrêté national devrait être affiché dans les rayons mettant en garde les utilisateurs potentiels sur l’utilisation et l’évacuation des produits considérés comme toxiques pour les personnes et l’environnement.

Les altermondialistes et écologistes espèrent que les grandes surfaces exigeront de leurs fournisseurs une diminution de l’usage de ces pesticides, et qu’elles ne vendront plus de produits contenant du glyphosate dans leurs rayons.

Source : Valentin C., Mâcon infos, 21 mai 2016
Photo de Une : Mâcon infos
 


 

150 personnes ont marché contre Monsanto

Chalon faisait partie des 30 villes de France participant à la marche mondiale contre Monsanto et consorts. Ce samedi matin, 150 personnes ont dit non aux OGM et aux pesticides en défilant dans les rues piétonnes. Ils ont réclamé des pratiques agricoles « soucieuses de notre santé et de notre environnement avec l’agriculture biologique et paysanne créatrice d’emplois locaux ». Cette marche était soutenue par EELV 71, le PC 71, le PG 71, la Confédération paysanne, Attac 71, Alternatiba, Allant vers, entre autres.

,