17 mars 2015 : Pourquoi les retraité(e)s seront dans la rue

Après les journées d’action du 3 juin et du 30 septembre 2014, les retraités manifesteront dans l’unité le 17 mars 2015.

Cette nouvelle journée d’action nationale à l’appel de l’UCR-CGT, l’UCR-FO, le CFTC, la FSU, Solidaires Retraités, la FGR-FP, l’UNRPA et LSR se déclinera en Saône et Loire par un rassemblement à 15 H devant la Maison des Syndicats à Chalon-sur-Saône avec manifestation en direction de la sous-Préfecture.

Les retraités estiment inacceptable les conditions de vie qui leur sont faites :

  • 10 % des retraités vivent en-dessous du seuil de pauvreté et 7 % des 60 à 69 ans sont contraints d’occuper un emploi pour subvenir à leurs besoins
  • leurs retraites et pensions sont bloqués depuis le 1er avril 2013 jusqu’au 30 octobre 2015
  • leur pouvoir d’achat est amputé de plusieurs prélèvements :
    • 0,3 % sur les retraites imposables pour le financement de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie)
    • disparition de la ½ part parent isolé
    • fiscalisation de la majoration pour 3 enfants
    • modification de l’assiette de calcul de la CSG  (Contribution Sociale Généralisée) qui conduit 460 000 retraités à devenir imposables
  • les reports successifs de la mise en œuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (prévue aujourd’hui en 2016) laisse le reste à charge des résidents en établissement et des familles à un niveau de plus en plus insupportable
  • l’accès aux soins devient de plus en plus difficile du fait du manque de médecins, des dépassements d’honoraires exorbitants et du désengagement de la Sécurité Sociale, provoquant l’augmentation des prix des complémentaires santé.

Les organisations départementales de retraités CGT, FO, FSU, Solidaires et FGR-FP appellent toutes les retraitées et tous les retraités à les rejoindre dans la rue le 17 mars à 15 h devant la Maison des Syndicats à Chalon-sur-Saône afin d’exiger ensemble :

  • la fin du gel des pensions et l’amélioration de leur pouvoir d’achat par :
    • l’indexation des pensions sur l’évolution des salaires
    • un minimum de retraite équivalent au SMIC pour une carrière complète
  • la mise en œuvre, dès 2015, de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement et la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale
  • le développement et le renforcement des services publics indispensable à une vie digne, en particulier dans le domaine de la santé.

 

,