17 mars 2015 : Les retraité(e)s montrent leur détermination

Baisse du pouvoir d’achat, un accès aux soins de plus en plus compliqué et la loi sur l’autonomie qui tarde à être adoptée, les manifestants avaient de quoi râler lors de cette protestation.
15-03-17 Chalon retraités
Ils sont venus de tout le département afin de montrer que le mouvement de grogne initié le 3 juin dernier ne s’était pas éteint. Près de 300 manifestants se sont ainsi réunis ce mardi après-midi devant la salle Marcel-Sembat à Chalon avant de défiler dans les rues jusqu’à la sous-préfecture.

« Montrer notre détermination »

« Nous voulons montrer notre détermination et apporter localement notre soutien à ce mouvement national », expliquait Michel Maillet, membre du secrétariat départemental du collectif retraite. Les revendications des manifestants portent ainsi sur trois points principaux, la baisse du pouvoir d’achat, l’aide à l’autonomie et l’accès aux soins. « Nous dénonçons un blocage des retraites pendant 30 mois, reprend Michel Maillet. De plus la suppression de la demi-part pour les retraités ayant élevé un enfant seul a rendu nombre d’entre eux imposables. Dernièrement, une revalorisation de la CSG sur le barème théorique a fait passer 460 000 retraités du taux réduit au taux maximum. Enfin la contribution Casa qui est censée financer l’aide à l’autonomie est pour l’instant payée pour rien vu que la loi sur l’autonomie n’est toujours pas entérinée. »15-03-17 Chalon retraités
Cette loi sur l’autonomie est ainsi le deuxième point défendu par les manifestants. Ils veulent que ce projet soit adopté rapidement. En ce qui concerne l’accès aux soins, le projet de loi de Marisol Touraine fait grincer des dents dans le cortège. « Avec le budget des hôpitaux en baisse, les dépassements d’honoraires, l’augmentation des mutuelles santé, tout ceci grève les retraites et nous empêche de bien nous soigner. »

Souce : Florent Muller, Journal de Saône-et-Loire, 18 mars 2015

, ,